22 fév 2016

Le stage proposé a pour objéctif le développement d'un plugin sous QGIS permettant la visualisation et de téléchargement de mesures in-situ provenant d’un service Web OGC de type Sensor Observation Service (SOS).

Le développement de ce plugin devra suivre le cadre, les recommandations et le cycle de vie de ce type de projet tel qu’énoncé sur le site de QGIS : http://plugins.qgis.org Une connaissance des Systèmes d’Information Géographique est nécessaire. Le développement du plugin se fera en Python. Une très bonne maitrise de ce langage de programmation est donc indispensable. Une très bonne compréhension de l’anglais est souhaitée.

Contexte

La planification et la gestion des filières industrielles du domaine de l’énergie solaire nécessitent une connaissance fine des caractéristiques du rayonnement solaire à l’échelle locale. Bien que des mesures in situ du rayonnement soient potentiellement disponibles, leur accès est trop souvent limité notamment pour des problèmes de propriété intellectuelle mais également par un manque de coordination concernant leur mise à disposition dans des formats, des infrastructures et des réseaux permettant leur accès au plus grand nombre.

L’Open Geospatial Consortium (OGC) propose un grand nombre de standards pour l’encodage et la mise à disposition de données d’observation de la terre. Parmi ces standards, SOS (Sensor Observation Service) permet l’encodage et la mise à disposition sous forme de service Web de mesures in-situ. Le Centre O.I.E. met à disposition une plateforme respectant le standard SOS permettant la visualisation et le téléchargement de mesures in-situ de rayonnement solaire via une interface accessible sur le Web.

Le stage vise à fournir ce même type d’accès permettant la visualisation et de téléchargement de mesures in-situ grâce au développement d’un plugin sur l’outil de Système d’Information Géographique (SIG) Open Source QGIS.

Cadre de travail

Le Centre Observation, Impacts, Energie (O.I.E.) est une équipe de recherche commune MINES ParisTech/ARMINES, dont l'objet scientifique traite de l’énergie. Sa caractéristique est d’aborder les aspects temporels et spatiaux (i.e. géographiques) des questions posées sur les ressources en énergie renouvelable et les impacts environnementaux de la production et des usages de l’énergie.

MINES ParisTech forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs et des scientifiques de très haut niveau. Chargée originellement de la formation des ingénieurs civils des Mines de Paris et des Corps techniques de l’Etat, l’Ecole a développé depuis les années soixante des activités de recherche et d’enseignement de troisième cycle (mastères spécialisés, doctorat), en liaison avec l’industrie et des académiques internationaux. MINES ParisTech est membre fondateur de ParisTech et du PRES Paris Sciences et Lettres (PSL Research University).

ARMINES est la première association de recherche contractuelle en France, créée en 1967 à l’initiative de l’Ecole des mines de Paris. Elle a pour objet la recherche partenariale orientée vers l’industrie. MINES ParisTech et ARMINES portent le label Institut Carnot depuis 2006.

Niveau et pré-requis

Stage de fin d’étude d’école d’ingénieur ou de master 2.

Date et durée 

Date limite de dépôt des candidatures : 1er mars

Début Dès que possible

Durée 4 à 6 mois

Pour postuler

Adresser lettre de motivation et curriculum vitae : à l’attention de : (Lionel, MENARD, Ingénieur de recherche)

Centre O.I.E. (Observation, Impacts, Energie) MINES ParisTech - ARMINES Rue Claude Daunesse – CS 10207 - F-06904 SOPHIA ANTIPOLIS CEDEX

Tél. : +33 (0)4.93.95.74.23.

Lieu de travail

Centre « Observation, Impacts, Energie » (O.I.E.)
MINES ParisTech – ARMINES
SOPHIA ANTIPOLIS (06 - France)
http://www.oie.mines-paristech.fr/

Contact

Responsable du stage : (Lionel MENARD - http://www.mines-paristech.fr/Services/Annuaire/lionel-menard)

Renseignements administratifs :

Thierry RANCHIN, Directeur du Centre O.I.E.

Sandra HASSAN, Assistante administrative

A propos de l'auteur: 
Arnaud Vandecasteele

Fervent défenseur de l'Open Source, Arnaud s'est spécialisé dans le développement d'application cartographiques web. OpenLayers, PostGIS ou encore Django sont autant d'outils qu'il manipule au quotidien.
S'il n'est pas en face de son ordinateur, vous le retrouverez un GPS à la main en train de cartographier pour OpenStreetMap, de faire voler son drone ou sur un tatami !