4
12 sep 2014

Il semble que la tempête solaire annoncée ce soir ait déjà tapé sur le système des contributeurs de la revue de presse que nous sommes. Les cerveaux ont beaucoup chauffé et la revue, asséchée par le Soleil, conserve malgré tout quelques sujets qui devraient vous tenir en haleine.

Tout d'abord, un anniversaire, qui n'est pas des moindres, celui d'OSM, le prodige de 10 ans qui trouve de plus en plus de personnes pour s'occuper de lui, malgré l'aménagement des horaires scolaires.

Google s'aventure à cartographier l'intérieur, à photographier les murs les plus insolites, grâce à un étrange sac à dos.

Beaucoup de tohu-bohu dans les hautes sphères. Infidélités, paperasseries...Il est parfois difficile de rester discret. Discrétiser l'est également. Nous avons trouvé un article qui vous y aidera sans doute.

Si jamais cette revue de presse ne vous a pas suffisamment rassasiée, parcourez donc les restaurants de la Capitale ! Et pour vous y rendre, peut-être que vous y réfléchirez à deux fois avant d'utiliser le service uber..Au resto, vous prendrez sans doute un verre de vin avec une belle robe.

Accès direct à : Logiciel | OpenStreetMap | Google | Représentation Carto | Divers |

Logiciel

Boundless et QGIS une relation confirmée

Originellement tournée vers des environnements Java, Boundless (ex OpenGeo) a depuis quelques mois élargit son champ d'activité avec le développement d'activités autour de QGIS. Dans un premeier temps, Boundless avait en effet créé un plugin  permettant d'administrer OpenGeo Suite directement depuis QGIS. Il confirme maintenant cette implication avec la mise en place d'un système de support. Par contre, là où je n'ai pas tout compris c'est que cela nécessite de télécharger une version QGIS modifiée par Boundless... 

Et vous avez vous plus d'infos ?

OpenStreetMap

OSM fête ses 10 ans dans la presse

Ces dernières semaines, je vois fleurir des articles sur OpenStreetMap de toutes parts, les 10 ans d'OSM n'y sont pas pour rien !

Cette semaine, je souhaitais revenir sur trois articles qui me paraissent intéressants :

  • Le premier est  l'article de FramaBlog sur l'importance et la nécessité d'OSM dans le monde de la cartographie web, vision intéressante sur les challenges de demain face au géant Google.
  • Le second est celui de la Gazette des Communes, qui revient sur les 10 ans d'OSM avec une interview de Christian Quest (retour sur le projet BANO, les relations entre OSM et l'IGN, uMap, les chantiers de demain...).
  • Le troisième, est l'article de La Croix, qui consacre en cette rentrée 2014, un article à la "Générosité, mille et  une nouvelles façons de donner". Figurez-vous qu'OSM y trouve sa place, par l'intermédiaire la communauté HOT (Humanitarian OpenStreetMap Team) dans l'onglet "mettre à disposition ses compétences au profit d’ONG au lieu de faire un don d’argent. C’est le concept du bénévolat de compétence...". Merci La Croix de reconnaître l'implication citoyenne qui se trouve derrière chaque contribution à OSM.

 

Google

Google et la géolocalisation intérieure

Après avoir conquis notre environnement extérieur grâce à Google Trekker, Google s'attaque maintenant à l'intérieur avec son nouveau dispositif nommé the Cartographer. L'avantage de ce récent dispositif est double. Premièrement il semblerait que le plan soit automatiquement généré en fonction du déplacement. Deuxièmement, une application mobile permet à la personne en charge d'ajouter les différentes points d’intérêts. Quelques relevés utilisant ce nouveau dispositif sont déjà disponibles à l'exemple du San Francisco Marriott Marquis hotel. Avec la période de solde qui commence, voilà l'outil idéal pour trouver avant les autres le meilleur itinéraire vers votre magasin préféré ! (source: Tech Crunch, google latlong).

Représentation Cartographique

Discrets cartographes

La discrétisation est un processus clé dans l'élaboration de cartes statistiques, en plus du choix des couleurs, des trames... Combien de classes choisir ? Comment répartir mes valeurs dans celles-ci ?

On peut adopter différentes techniques de rangement, en fonction de la nature de ce que l'on souhaite exposer.

L'article suivant, paru sur le site m0le.net, vous dresse un panorama de différentes méthodes de discrétisation : par amplitude égale, moyenne et écart type, avec progression géométrique, seuils naturels, par quantiles. Il liste pour chacune ses avantages et inconvénients. Un indispensable dans la besace du géomaticien.

Vous serez étonné, en parcourant le site, de voir qu'on n'y parle pas, essentiellement de géomatique. Les articles consacrés à la cartographie, y affleurent au milieu d'une ribambelle de posts liés à des jeux, des clips de musique. Difficile, donc, de discrétiser ce site !

Découvrez les meilleurs restos de la capitale

Je pense qu'un bon nombre d'entre vous, connaissent bien le site La Fourchette, plateforme de réservation de restaurants. Suite au succès sur les réseaux sociaux de la carte de métro sur les bars de Paris par station, dont nous vous parlions dans la revue de presse du 29 août, le site spécialiste en restauration La Fourchette s'est lancé à son tour dans la conception d'une carte des meilleurs restaurants en forme de plan de métro.

Etant donné que nous sommes dans la thématique, sachez que le site fraisfrais.com propose une carte de métro des meilleurs Burgers de Paris! Je connais certain membre de GeoTribu à qui ça devrait plaire, hein Julien ;).

Divers

Votre destination, avant même que vous n'y ayez pensé

Peut-être connaissez-vous Uber. De la même façon qu'Airbnb, ce service permet à tout un chacun de s'improviser chauffeur de taxi, ou bien de demander une course à un membre via la plate-forme. Certains pensent que ce genre de services précipitera le déclin des taxis.

Les "data scientists" s'amusent avec le big data de plate-formes de réseaux sociaux afin de décortiquer nos habitudes. Récemment, une affaire avait scandale, selon laquelle Facebook se livrerait à des travaux de recherche en psychologie, en sondant le profil de membres choisis aléatoirement. Comme Facebook, Uber brasse quantité de données, en particulier de géolocalisation. Les "data scientists" d'Uber, eux, ont tenté de prédire où vous souhaitez vous rendre, sur la base des trajets de 3000 utilisateurs choisis au hasard.

Leur modèle de prédiction bayésien s'est appuyé sur l'historique des trajets, le comportement des usagers, la popularité de certains endroits. L'heure de la journée (on ne va généralement pas en boîte de nuit le jour), la distance au lieu de résidence (on fréquente préférentiellement les lieux proches) ont également été intégrées au modèle.

Trois fois sur 4 (74% très exactement), leur algorithme aurait raison et trouverait votre destination avant même que vous ne l'ayez indiquée. Je sais pas vous, mais moi, quand je prends un taxi, je peux être sûr à 100% d'où je vais. Peut-être une façon de nous annoncer l'hégémonie prochaine du Big Data ? La police, si elle surveille quelqu'un, pourra alors filer de manière efficace un individu sitôt que celui-ci aura embarqué dans une voiture Uber. Big Brother is watching you !

Si jamais vous êtes calé en maths, vous pouvez aller faire un tour sur le blog d'uber, où tout vous expliqué, à grand renfort de formules et d'équations.

Source : FastCo Deisgn

 

Carte topographique liquide

En cette rentrée 2014, vous en avez marre de votre déco intérieure, vous souhaitez la remettre au goût du jour, pour trouver l'inspiration cartographique de ces prochains mois... Ne croyez pas que vous allez trouver les tendances déco chez Ikea ou autres... Chez Geotribu nous avons la solution pour vous, nous vous proposons une peinture cartographique, "une carte topgraphique liquide", et hop un appartement stylisé ! Trève de plaisanterie, ce produit magique est une oeuvre d'art  de l'artiste plasticien Nicolas Desplats.

L'Ecosse sera t-elle indépendante ?

Actualité toute chaude sur l'indépendance de l'Ecosse, nous avons trouvé intéressant de vous présenter l'oeuvre ci-dessous de l'artiste Susan Stockwell. Cette oeuvre a été réalisé à partir de cartes topographiques des Highlands, territoire disputé par les Anglais aux Ecossais pendant plusieurs centaines d'années. Cette robe cartographique est le symbole de la violente guerre entre Anglais et Ecossais mais aussi que "la géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre", comme l'a écrit Yves Lacoste.

Commentaires

Commentaire: 

Pour installer l'extension de Boundless, pas besoin de télécharger une autre version. tout est expliqué ici : http://qgis.boundlessgeo.com/static/docs/intro.html, à savoir qu'il faut ajouter un repository : http://qgis.boundlessgeo.com/plugins.xml puis installer l'extension OpenGeoExporer en prenant garde d'avoir les extension expérimentales activées.

Commentaire: 

Pour installer l'extension OpenGeo Suite oui c'est directment utilisable depuis une intallation QGIS normale.

Par contre, Boundless propose également une version QGIS modifiée par eux (cf image ci-dessous).

Et là j'avoue avoir du mal à comprendre...

Commentaire: 

Bonjour,

Concernant l'offre de Boundless autour de QGIS, il n'y a pas grand chose à comprendre :
- Boundless propose un plugin pour QGIS pour piloter l'Open Geo Suite
- Boundless lance une offre d'assistance (support en anglais)
- Pour faciliter l'installation de ses outils aux utilisateurs qui ne sont pas complètement autonomes, ils proposent un installeur qui installe QGIS et leur plugin d'un coup (c'est ce que je comprends).
En outre, il ne me paraîtrait pas idiot qu'une société comme Boundless intègre directement dans QGIS ce qu'il faut pour solliciter directement leur service d'assistance. Je ne sais pas s'ils y ont pensé. C'est bien le genre de chose qui nécessiterait un installeur spécifique et plutôt que dans la version standard de QGIS.

Bonne soirée,

Benjamin

Commentaire: 

Ce qui me gêne dans cette démarche, c'est qu'après cette installation, QGIS se retrouve alors dans un dossier OpenGeo Suite (sur Windows) et que le logo originel de QGIS a été adapté pour coller au code couleur d'OpenGeo... De là à ce que les gens pensent QGIS = OpenGeo le raccourci est vite fait.

Ajouter un commentaire