3
29 aoû 2014

Bon plutôt que de vous bassiner avec une intro, cette semaine allons droit à l'essentiel : la revue de presse ! (Bon en vrai nous sommes de gros flemmard et l'intro a été zappée en plus nous sommes à la bourre :D). On prend quand même le temps de vous montrer la carte ferroviaire de Westeros, le continent principal de la fiction Game of Thrones. réalisée par Michael Tyznik, elle devrait contenter les fans du livre, de la série TV et de cartes de transports ! Elle est pô belle la vie ?

La carte des trains de Westeros, terre principale de la fiction Game of Thrones (crédits : © 2014 Michael Tyznik)

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | Logiciel | OpenStreetMap | Open Data | Représentation Carto |

Sorties de la semaine

OpenLayers 3.0 est sorti !

Après une longue attente, des teasers qui faisaient saliver, nous sommes heureux d'annoncer la sortie de OpenLayers 3.

Pour rappel, la philosophie du projet OpenLayers 3 est d'avoir une API plus modulaire et permettant ainsi des évolutions plus faciles. Ce choix explique que la nouvelle version n'est pas rétrocompatible : on ne peut donc pas réutiliser du "vieux" code OpenLayers 2. Il vous faudra donc réapprendre l'usage de la bibliothèque. Ce choix s'explique principalement par l'impossibilité de faire évoluer les fonctionnalités avec la version 2, l'API ayant 8 ans d'historique. Par ailleurs, la taille de la version 2 ayant gonflé au fil des années, la fluidité d'usage patissait en particulier sur mobile.

Après cette revue rapide justifiant cette nouvelle version, il est temps de voir ce qu'on gagne avec cette nouvelle version :

  • le rendu est par défaut basé sur Canvas et il est prévu de passer à WebGL au fil du temps alors qu'on avait antérieurement un fonctionnement basé sur le DOM qui ralentissait/plantait les navigateurs en particulier lors de l'usage sur des données vecteur.
  • la taille du fichier JavaScript peut être drastiquement réduite.
  • le code va pouvoir évoluer plus facilement.
  • les barres d'outils sont maintenant faciles à personnaliser, faire des jolis popups devient du gâteau (la beauté de celles-ci dans la version 2...).
  • de nombreuses nouvelles fonctionnalités comme l'usage des masques ou bien l'utilisation de tuiles vecteur sont introduites.

Certains nous diront que la bibliothèque a moins de fonctionnalités que celle de OpenLayers 2. Même si c'est encore vrai à l'heure actuelle, le projet gère les évolutions en qualifiant les fonctions du code selon le niveau de stabilité. Il va ainsi être possible de coder en sachant si un fonction pourra évoluer, cela permettra de garantir la stabilité des apllications basées sur OpenLayers 3. Par ailleurs, les retours et cette sortie officielle vont accélérer les choses et des fonctionnalités manquantes ou nouvelles vont se greffer au fur et à mesure, en particulier la 3D qui est un des objectifs mais qui n'a pas pu être intégré actuellement, nécessitant encore trop de travail.

Au nom de GeoTribu, merci à toute l'équipe du projet OpenLayers pour le travail réalisé et aux différents contributeurs/utilisateurs pour leurs retours tant en terme de fonctionnalités, de code ou bien de remontées de bugs.

Nous vous invitons donc à visiter la nouvelle version du site officiel . Pour vous donner envie d'aller plus loin, le mieux reste de regarder les exemples.

Client

La Ville de Nyon ouvre son géoportail

C'est officiel depuis lundi, la Ville de Nyon a ouvert son géoportail. La mise en place de ce géoportail, entièrement basé sur des technologies open source, s'inscrit dans la cadre de la LGéo où les Communes doivent mettre à disposition du public leurs géodonnées de base.

Géoportail de la Ville de Nyon

D'un point de vue technologique, ce géoportail est basé sur GeoMapFish, qui est un ensemble de briques logicielles open source permettant de réaliser des applications de webmapping (bureautique et mobile) :

  • Côté client : OpenLayers, ExtJS et GeoExt
  • Côté serveur : différents modules Python (Pyramid)
  • Impression : MapFish Print

Ce produit est le fruit d'une collaboration et d'un cofinancement entre plusieurs entités, principalement des villes et cantons suisses, réunies sous la forme d'un groupe d'utilisateurs et est développé par la société Camptocamp.

Le code source est disponible sur GitHub :

Logiciel

OSM, ombre et 25m EU-DEM avec GRASS

Un petit article de blog sur GRASS-GIS proposé par Marcus Netler et qui fait suite à une discussion commencée sur Google+. Si un jour vous avez eu des données raster (MNT, orthphotos...) vous vous êtes sans doute senti tout puissant ! Toutes ces données brutes abreuvant les supraconducteurs de vos machines de traitement ! Eh bien voilà Marcu et Václav Petráš proposent de jouer avec GRASS-GIS et un MNT à 25M pour grâce aux ombrages déterminer les zones plates d'un territoire.

Un article sous forme de "proof of concept" ou de jeux de style à la Georges Perec (parce qu'il y a bien des solutions plus simples pour chercher les zones plates hein :-)). (source blog de marcus Netler)

Revolution contest ... R et les cartes avec shiny

Le résultat du concours "useR group Map" organisé par la société Revolution analytics a designé Jo-fai Chow. Ce travail permet de mettre en lumière les possibilités offertes par R (on en parle souvent hein) et ses packages de gestions des données spatiales (rgdal, rMaps, sp, ggmap....) coupler aux possibilités de shiny (on vous ferra bien un tuto un de ces jours) pour transformer des analyses statistiques et spatiales en objets web. Donc pour le plaisir des yeux et se faire une idée des possibilités allez donc faire un tour sur la page du projet!

Le site est pur, design responsive parce que shiny utilise bootstrap, et pour la carto rMaps mobilise leaflet. (source : blog de Revolution)

OpenStreetMap

Umap : nombreuses évolutions

Il ne me semble pas que nous ayons déjà abordé Umap dans nos colonnes, ou si c'est le cas en tout cas pas assez ! Développé par Yohan Boniface, ce formidable web service vous permet facilement et simplement de créer vos propres cartes. Il est possible d'importer vos données ou encore de définir la symbologie que vous souhaitez.

Depuis peu, une nouvelle version est en ligne. Celle-ci inclut la possibilité de continuer une ligne précédemment créée, de dessiner des polygones à trou, d'exporter vos données en GPX ou KML ou encore la possibilité de créer votre propre (map)slideshow.

C'est une grosse release avec énormément de nouveautés. Il ne vous reste plus qu'à en profiter !

OpenStreetMap en 3D/4D

Décidemment, notre ami Christian Quest n'est pas en manque d'inspiration. Sa dernière trouvaille en date est une carte en 3D des évolutions temporelles d'OpenStreetMap. Le résultat est impressionnant, mais pour en profiter vous devrez vous munir des lunettes anaglyphe rouge/cyan ! En tout cas félicitations pour le résultat final que vous pouvez visualiser en pleine page ici. Si l'envie vous prend de retenter l'expérience, sachez que le code source est en ligne.

Open Data

RPG (Registre Parcellaire Graphique) is out

Une sortie cette semaine pour les amoureux de l'open data, de l'agriculture et de la géographie /géomatique (notre fonds de commerce quoi ! ) : le RPG 2012 est sorti! L'info, que nous avons glanée sur le blog AgroTIC, vous permettra de jouer avec des données géographiques et pourquoi pas, faire quelques petites stats.

Les bonnes nouvelles : Il commence à y avoir de la profondeur de données (avec 2010, 2011 et 2012), et la France entière est couverte!

Les mauvaises nouvelles : les données sont segmentées par département donc si vous vouliez travailler sur les prairies permanentes ou la viticulture à l'échelle de la France ça peut être long et fastidieux (ou se lancer dans du scripting :-)  ), la 2nd mauvaises nouvelles, les données sont agrégées, et ces ilots se limitent à la culture majoritaire (champ CUL_MAJ, jetez un coup d’oeil aux métadonnées)...

Pour fêter ça, on vous a fait une p'tite carte :-D. Avec R et le code est là sur gist

carte du registre parcellaire graphique 2011

Petite liste de données FREE

Quand on fait des cartes on a un besoin boulimique de données, et qui ne s'est jamais retrouvé avec zéro donnée et un projet à lancer? Nous avons tous nos petites astuces (un compte enseignement à l'IGN, le SRTM, OpenStreetMap).

 

Et bien voilà 10 petites ressources FREE (as free beer or free speak), a se mettre de côté proposer sur le blog GISGeography. Certaines sont connues, d'autre moins, mais cela vaut le coup de jeter un oeil.

 

Les images de Landsat 8 corrigées et en libre accès

Depuis Avril 2013, le satellite LANDSAT 8 acquiert des images optiques multispectrales à 30 m de résolution, tous les 16 jours sur toutes les terres émergées. Les données sont distribuées par l'USGS, après ortho-rectification et conversion en réflectances au sommet de l'atmosphère. Il n'existe pas encore à l'USGS de produit fournissant des données corrigées des effets atmosphériques accompagnées d'un masque de nuages et d'ombres de qualité. Un suivi attentif des forums (georezo, etc.) montre que de nombreux utilisateurs sont gênés par ce manque.

Depuis le début de l'été 2014, le centre de données français THEIA distribue la totalité des données acquises par Landsat 8 au-dessus de la France métropolitaine, Corse comprise (en débordant sur les pays limitrophes). Les données ont bénéficié de corrections atmosphériques et sont assorties d'un bon masque de nuage et d'ombres de nuages. Elles sont mises en ligne au fur et à mesure avec un délai d'un mois et demi. Ce service a été mis en place dans le cadre de la préparation d'un service analogue pour le satellite Sentinel-2, les données sont découpées en tuiles de 100x100 km, comme ce sera le cas pour Sentinel-2 à partir de 2016.

Par ailleurs, Theia a aussi mis à disposition, sur le même serveur, au même format, trois ans de données LANDSAT 5 et 7 acquises de 2009 à 2011 sur la France. Les données LANDSAT5 (même sans les corrections atmosphériques) ne sont accessibles nulle part ailleurs.

Enfin, la documentation des données (succincte) se trouve ici. (Merci à Hagolle Olivier de nous avoir contacté pour publier ce billet).

Représentation Cartographique

Certains bars de Paris en carte de Métro

Vous avez prévu de passer quelques jours à Paris, vous avez une mauvaise connaissance des bars sympas de la capitale ! Vous vous dites, c'est bon j'ai mon smart phone... que nenni... pourquoi ne reviendrez-vous pas à un bon vieux plan de métro, où les stations de métro ont été remplacé par des bars... Chouette idée, non?

En bref

Commentaires

Commentaire: 

Cool OpenLayer 3 ! petit coquille dans votre URLs sur "les exemples" c'est :
http://openlayers.org/en/v3.0.0/examples et non
http://openlayers.org/en/3.0/examples/
Merci à vous
-- loïc

Commentaire: 

Merci Loïc pour le retour. c'est corrigé !

Commentaire: 

Pour info, le RPG est disponible depuis 2007, même si ce n'était au départ que sous forme de DVD à commander à l'ASP (peut-être même depuis 2006, puisque j'ai vu passer ces données, mais si mes souvenirs sont bons, je crois qu'on n'avait pas eu le temps de les mettre sur le Géoportail à l'époque)

voir http://www.asp-public.fr/?q=node/856

Ajouter un commentaire