2
14 mar 2014

Cette semaine nous allons faire une introduction très courte. En effet, à part notre revue de presse, il y a une seule chose vraiment importe à retenir : Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour soumettre votre proposition de communication pour le FOSS4G-FR ! Mais rassurez-vous il n'est pas encore trop tard. Alors si vous êtes passionnés d'Open Source et que vous souhaitez en parler, n'hésitez pas à remplir le formulaire d'appel à communication.

Accès direct à : Client | Logiciel | Représentation Carto | Conférences | Divers |

Client

New York, comme si vous y étiez

Que diriez-vous si vous pouviez naviguer dans des images à 360° et cela, depuis votre ordinateur ? Bon je vois déjà votre air blasé, vous êtes certainement en train de vous dire: "les mecs de GeoTribu ils se font vieux, Google Earth c'est pas vraiment nouveau !". Bon ok c'est vrai on se fait vieux (mais pas trop quand même), mais rassurez-vous la nouveauté nous savons où la trouver. Surtout, préparez-vous à rester bouche bée devant cette vue à 360° de New York. N'hésitez pas à zoomer vous verrez c'est impressionnant de détails ! 

Pour info, Gigapan est "un projet collaboratif entre la Carnegie Mellon University et l'Ames Research Center de la NASA, avec le support de Google. L'objectif est de faciliter le développement de photos panoramiques composites à haute résolution (gigapixel)" (Source Wikipédia).

Logiciel

Création facilitée de MapFile avec MapServer MapManager

Je dois l'avouer, j'ai toujours eu une préférence pour MapServer. Il faut dire que c'est avec celui-ci j'ai fait mes premières armes en Webmapping. Mais quelque temps plus tard est apparu GeoServer avec son interface graphique, son intégration d'un gestionnaire de tuile avec GeoWebCache ainsi qu'une pelletée d'autres fonctionnalités. Face à cette solution tout-en-un, la comparaison des deux tournait souvent à l'avantage de GeoServer pour les utilisateurs.

Mais, MapServer a su progressivement combler ces manques et propose aujourd'hui un écosystème des plus complets. Le dernier en date est le logiciel MapServer MapManager. Celui-ci permet de créer facilement et rapidement, depuis une interface graphique, le Mapfile que vous souhaitez. Il permet notamment l'import de différents formats de couches rasters et vecteurs, de personnaliser la symbologie ou encore de définir les propriétés de votre future carte. Un logiciel parfait ! Seul point noir : il n'est disponible que pour Windows :(

Les fichiers GeoPackage prochainement dans ArcGIS

Comme annoncé dans notre revue de presse du 21 février, l'OGC a adopté ce nouveau standard qu'est le GeoPackage. Cette semaine, c'est ESRI qui annonce le support de ce format dans sa prochaine version 10.2.2, prévue pour avril 2014.

Bien que la rédaction de cet article d'arcOrama soit très orientée, je trouve très positif que l'un des principaux acteurs des logiciels SIG adopte si rapidement ce nouveau format qui va, je l'espère, très vite se populariser. Pour information, il y a également des discussions au niveau de QGIS pour utiliser ce format par défaut pour les fichiers et ainsi remplacer ces vieux Shape qui ont plus que vécus.

QGIS et l'analyse de réseau

Je suis tombé sur une série d'arctile très intéressants sur le blog hypothèse du groupe FMR écrits par Serge Lhomme. Cette série d'articles propose de se lancer dans de l'analyse de réseaux (le coeur de métier du groupe FMR) spatiaux avec QGIS.
Sur la base d'un plugin développé par l'intéressé, nous pouvons, article après article, explorer et comprendre :

Tout un programme super intéressant !


Quand R rencontre PostGIS

Si vous êtes un utilisateur de R couplé à PostgreSQL vous savez que les problématiques de chargement de tout ou partie de base de donnée, ou d'écriture et mise à jour de table sont des choses relativement triviales à gérer depuis R. Mais si vous avez un jour voulu jouer directement avec des données spatiales, vous êtes peut-être tombé vous aussi sur un os.

Si la logique est plus difficile à saisir, cela n'en est pas moins possible. C'est l'objet du premier poste du blog somecodejustbreaks ... Tout se passe grâce à writeWTK du package rgeos... donc si le sujet vous intéresse, voilà un article a mettre de côté!

Représentation Cartographique

Les voyages de la Lune cartographiés

Cette semaine Courrier International propose une infographie des voyages dans la Lune sous forme de carte ultra simplifiée. L'idée est vraiment chouette même si je trouve le résultat graphique assez décevant... On sent un manque de donnée conséquent. Ce serait intéressant d'imaginer un système de repères géographiques pour les futures cartographies de la Lune. Un volontaire ?

Entre le monde réel et Twitter

Un article bigrement intéressant pour les lecteurs assidus de geotribu, me semble-t-il !! En effet, Andrew Crooks se fait l'écho sur son blog d'un article proposé pour les 6th ACM SIGSPATIAL International Workshop on Location-Based Social Networks qui vise à comparer la provenance des étudiants de l'université George Mason (GMU George Mason University), et la provenance de tweets mentionnant l'institution...
De quoi donner des idées après le tuto que nous avions proposé ici même :-D

La micro-carto, c'est de la balle

Ben Fry est l'auteur d'une librairie de datavisualisation très réputée appelée Processing. Il est aussi le dirigeant de la société de dataviz Fathom.

Le développement technique a permis la mise en place de systèmes de traçage de joueurs (sur le terrain seulement, rassurez-vous), que ce soit dans le domaine du foot, du basket, des courses de voiture, avec un haut niveau de fiabilité.

À grand renfort de caméras et d'algorithmes de détection, la NBA peut déterminer la position de joueurs en X Y Z (vive les dunks) ainsi que de la balle à une fréquence de 25 fois par seconde. Lorsqu'on couple ces données aux scores, on peut réaliser des diagnostics intéressants de matches, au grand bonheur des "data scientists" passionnés de sport.

Fathom s'est amusée à décortiquer et synthétiser les données d'un match mises à disposition par la fédération de basket. Ces données sont celles du match 'Oklahoma City Thunder vs. San Antonio Spurs game' qui eut lieu le 23 février 2011.

Grâce à sa dataviz, on peut analyser le comportement des joueurs, voir quelles ont été les passes décisives, les actions qui ont impacté de façon positive ou négative l'équipe.

Aussi offre-t-elle une visualisation de la position de la balle globalement et par joueur.

D'ailleurs, si la création de telles cartes vous intéresse et que vous êtes féru du logiciel de statistiques R, nous ne pouvons que vous conseiller d'aller faire un tour sur ce tutoriel de Ewen Gallic qui détaille la création d'une animation d'un match de basket.

Conférences

Le programme du GEOSummit dévoilé

Du 3 au 5 juin 2014, aura lieu a Berne le GEOSummit. Il s'agit du forum suisse de la géoinformation qui a lieu tous les deux ans. En début de semaine, le programme a été dévoilé. Comme à l'accoutumée, le premier jour est dédié aux différents workshops. Parmi ceux-ci, on peut citer les thématiques 3D, drones, et OSM, et les deux suivants aux nombreuses conférences.

Je vous invite sérieusement à consulter en détail le programme, il y a du beau monde en perspective. En parallèle à cela, il y a également l'exposition où les différents partenaires présenteront leur produits et sociétés. Si vous faites partie d'une des associations professionnelles de la géomatique suisse (geosuisse, GEO+ING, PGS, SSPT), sachez que les assemblées générales auront lieu durant la manifestation.

Divers

AirPnP

Avec le développement des applications mobiles, les services de géolocalisation envahissent notre quotidien.
Une application à marqué l'actualité ces derniers jours, AirPnP ! Vous connaissez déjà probablement le site AirBnB qui vous permet de trouvez un appartement à sous-louer pour quelques jours ! AirPnP vous permet de trouver des toilettes au plus près de votre position géographique, l'envie pressante possède désormais son application ! Le site est tout nouveau et nécessite d'enrichissement... si vous voyez ce que je veux dire ! Pour plus d'infos, consultez l'article de Ouest France.

 

Des nouvelles du groupe d'utilisateurs QGIS Suisse

La semaine passée avait lieu à Soleure l'assemblée générale du groupe d'utilisateurs QGIS Suisse. Lors de cette assemblée, outre les différents points à l'ordre du jour, le nouveau site Internet de l'association a été présenté. Disponible en trois langues (allemand, français et anglais), le site est amené a rapidement évoluer ces prochaines semaines. Le groupe d'utilisateurs QGIS Suisse est également présent sur Twitter.

Suite à la partie formelle, un point a été fait sur les nouveautés de QGIS 2.2 (cf. revue de presse du 28 février) et les différents développements en cours et à venir. Parmi ces développements, le groupe d'utilisateurs a choisi de participer au financement des trois projets suivants :

  • Refonte de la légende : classification activable/désactivable, édition directe de la symbologie
  • Refonte des widgets d'édition des attributs : récupération des contraintes de la base de données
  • Support des nouvelles géométries : arcs de cercle, 3D, référencement linéaire

L'objectif actuel est que la refonte de la légende soit disponible dans la prochaine version stable de QGIS (v2.4, prévue pour le 20.06.2014) ainsi qu'une partie de la nouvelle gestion des attributs.

 

MH370 Lost

Traduction proposée d'un article paru dans The Wired

Ce n'est une nouveauté pour personne. L'avion de la Malaysian Airlines du vol MH370 a disparu avec à son bord 239 passagers au large des côtes malaises le samedi 8 Mars.

DigitalGlobe a mobilisé sa constellation de 5 satellites et les a positionnés sur la zone incriminée. Là où les images LANDSAT de la NASA ont une résolution de 30 mètres, celles de DigitalGlobe en ont une de 50 centimètres.

Elle a versé ses images sur sa plate-forme de crowdsourcing Tomnod. Si le crowdsourcing a été mobilisé, c'est parce qu'on ne peut pas se baser sur des algorithmes qui reconnaîtraient la forme d'un avion. C'est comme "chercher une aiguille dans une botte de foin". Sur Tomnod, tout un chacun peut pointer sur les images des éléments qui leur sembleraient correspondre à des débris. La difficulté est d'autant plus grande que ces derniers peuvent être dissimulés par des nuages, des vagues. 

La plate-forme compte des centaines ou de milliers de personnes qui identifient des éléments sur la carte simultanément. Les analystes se concentrent ensuite sur les zones les plus pointées.

Ces méthodes ont pu déjà être utilisées pour identifier les nappes de pétrole, suivre les bandes armées lors de conflits et tenter de retrouver des navires comme le Nina.

Enfin, vous trouverez sur le blog de geogarage un compte-rendu didactique très complet, cartes à l'appui, sur les recherches qui sont en cours.

En bref

 

 

 

 

Commentaires

Commentaire: 

La vue à 360° de NY me fait penser aussi à celle-ci que je trouve très réussi aussi étant donné qu'il était forcément en mouvement et que je ne vois rien pour tenir l'appareil :
http://360.tristanshu.com/action/

Commentaire: 

Après les photos panoramiques, il y a aussi les vidéos panoramiques :
http://www.fluofun.fr/news/19119-les-videos-a-360-d-eric-bergeri.html

Ajouter un commentaire