2
08 nov 2013

La liste des actualités est si longue cette semaine qu'il va vous falloir au moins tout le week-end pour l'éplucher entièrement ! La nouvelle version d'OTB commence à pointer le bout de son nez alors que c'est enfin la sortie de la version 4.0 de l'OpenGeo Suite du côté de Boundless.

On vous parle également d'un outil exceptionnel permettant d'extraire des données numériques à partir de cartes scannées, de CKAN, de la politique de la France en matière d'ouverture des données, de styles dédiés à l'API Google Maps, des reliefs dynamiques de MapBox et de bien d'autres choses encore.

Ne ratez pas non plus notre réflexion sur les enjeux entre l'IGN et OpenStreetMap et sans oublier la GéoRecette de la semaine : le délice pommes spéculoos

Ingrédients :

250g de biscuits spéculoos
2 c à s de sucre ou cassonade
6 grosses pommes
15g de beurre
1 c à c de cannelle
Glace vanille

Préparation :

Commencer par broyer à l'aide d'un rouleau à pâtisserie ou d'un hachoir, les spéculoos et garnissez les coupes d'un fond de biscuits en prenant soin d'en garder un peu pour la suite.
Ensuite, peler et couper en petits dés les pommes et les faire dorer dans le beurre en rajoutant le sucre et la cannelle.

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | Logiciel | OpenStreetMap | Open Data | Représentation Carto | Divers |

Sorties de la semaine

OTB version 3.20-rc1

Première release candidate pour la version 3.20 d'OTB. De l'aveu même des concepteurs pas de grosses nouveautés mais quelque fonctionnalités intéressantes. Notons par exemple le merge avec les bibliothèques ITK en version 4 ou encore le support des DEM au format GeoTIFF. Si vous souhaitez l'essayer, le code source est libement téléchargeable.

OpenGeo Suite 4.0

Grosse actualité pour Boundless (ex OpenGeo) qui annonce la version 4.0 d'OpenGeo Suite. Celle-ci inclut notamment une meilleure interopérabilité avec les outils Google (le format KML notamment), l'intégration de MapMeter par défaut pour les clients d'un certain niveau, le support d'OpenLayers 3 et surtout l'arrivée du plugin pour QGIS dans le but de lier le travail bureautique aux solutions serveurs. Une vraie avancée qui intègre donc QGIS dans la constellation logicielle.

Pour essayer de suite ces nouvelles fonctionnalités, rendez-vous sur la page de téléchargement !

Client

Petit point sur CKAN

Cela fait bien longtemps qu'on a pas fait un petit clin d'oeil à CKAN. Et pourtant c'est une solution au coeur de certains des enjeux les plus importants de la géomatique aujourd'hui : le catalogage, le partage des données/métadonnées et l'ouverture des données. Développée en Python, l'application est idéalement indiquée pour construire le portail OpenData d'une institution ou d'une entreprise. C'est d'ailleurs utilisé par le portail du gouvernement britannique. Le projet est libre, très actif et en est à sa version 2.0.2. Jetez donc un oeil aux fonctionnalités dédiées aux données géospatiales.

Une interface utilisateur améliorée pour Leaflet

Une carte c'est bien, mais ce n'est souvent pas suffisant pour afficher l'ensemble des informations que l'on souhaite. Si c'est le cas, sachez qu'un plugin a été récemment développé vous permettant d'intégrer facilement un panneau coulissant à votre interface leaflet. Le code est disponible sur GitHub et l'exemple associé vous permettra d'avoir un aperçu du fonctionnement.

Snazzy Maps

Avez-vous l'impression de voir la carte de Google partout? Les mêmes couleurs, la même symbologie... Il serait temps d'apporter un peu de changement et de choisir un nouveau thème. Mais voilà personnaliser une carte cela prend du temps! C'est pourquoi, Snazzy Maps vous propose une collection de thèmes directement utilisable. Ci-dessous, vous avez par exemple une interprétation du thème midnight de Cloud Made à la sauce Google. C'est en tout cas une bonne ressource à bookmarker. (via : La Ferme du Web)

Un relief dynamique !

Après l'annonce de l'arrivée de Vladimir Agafonkin au sein de l'équipe MapBox, nous vous disions qu'il fallait s'attendre à une actualité riche dans les semaines à venir, il n'aura pas fallu attendre bien longtemps, seulement deux semaines après, un premier billet de blog présentant une application très intéressante. Une application mobile qui permet de changer plusieurs paramètres sur la représentation du relief à la volée. Cette application permet d'adapter la représentation du terrain (relief) en fonction de l'heure de la journée, suivant ainsi la lumière naturelle du soleil. Bluffant !

Logiciel

cadastre : un plugin pour les données du cadastre

C'est sur le Forum SIG qu'a été annoncée la sortie de ce plugin qui devrait faire le bonheur de beaucoup d'utilisateurs français, tant la problématique de l'import et du traitement des données cadastrales aux formats Edigeo et MAJIC est un véritable enjeu stratégique et technique.

Financé par l'Europe, la région Picardie et l'agence d'urbanisme du grand Amiens, Aduga, le développement a été confié à l'expertise des Montpelliérains de 3Liz qui s'est aidé des travaux de l'OpenCadastre et visé par un comité de pilotage des plus qualifiés. Vraiment un beau travail et tout à fait indispensable au paysage géomatique français. Un bon coup de pouce à la pénétration de QGIS dans les administrations et services para-publics. Le code est évidemment libre (GPL 3), disponible sur GitHub et assorti d'une documentation très complète. Vraiment, que demander de plus ?!

Plugin Qadastre - Import et chargement des données from Michael DOUCHIN on Vimeo.

 

OpenStreetMap

Le combat OSM vs IGN en deux rounds

"Le match est déclaré"! non ce n'est pas un film qui sort cette semaine, mais bien l'actualité cartographique de la semaine. En direct, notre journaliste commente:

Tout commence avec le rapport Trojette, sorti le 5 novembre 2013, pour faire court, ce rapport de la Cour des comptes s'interroge sur les redevances que certaines administrations font encore payer pour leurs données en remettant en cause leur légitimité. Vous l'aurez bien compris, amis cartographes-géomaticiens, cela nous concerne de très près avec l'Institut National Géographique.  Le rapport invite notamment à « la transition vers de nouveaux modèles économiques [qui] revêt un caractère d’urgence, pour maintenir et améliorer la qualité des informations publiques, voire pour garantir la pérennité du service public ».

OSM France n'a pas manqué de sauter sur l'occasion pour en remettre une couche par l'intermédiaire de son président Gaël Musquet dans la Gazette

Notre champion IGN non k.o après cette attaque, s'est relevé pour attaquer encore plus fort, critiquant notamment la licence ODBL d'OSM (toujours dans la Gazette). Le match durera-t-il six rounds ? Ce combat de professionnels, sans réel titre en jeu, aboutira-t-il à la victoire d'OSM ou de l'IGN?

Dans un combat de boxe tel auraient été les commentaires. Cette fois-ci pas si sûr que le public soit si ravi que ça. Sur le fond, nous avons besoin de données géographiques de qualité pour travailler dans de bonnes conditions, alors il faut espérer qu'une entente soit trouvée rapidement, afin que nous puissions sortir de l'impasse et montrer la puissance des cartes grâce à la liberté des données.

La suite après la pub !

Open Data

La France dévoile son plan d'actions

Ces derniers temps et notamment depuis le dernier G8 qui a placé le thème au coeur des enjeux stratégiques d'avenir, l'ouverture des données connaît une certaine ébullition en France et ailleurs. Si vous n'avez pas tout suivi du rapport Trojette, des dernières évolutions et rapports de la mission Etalab, je vous recommande la lecture de cet article très complet de PCInpact qui permet d'avoir une vue d'ensemble sur les objectifs et les points de blocage. Le site officiel du gouvernement est également une bonne ressource.

Représentation Cartographique

TV map show

Le Guardian partage une carte avec plus de 700 émissions TV cartographiées grâce à une typographie bien adaptée. Ce n'est pas la première fois que nous présentons ce type de carte, souvenez-vous, nous vous avions déjà parlé de cette carte des films les plus connus d'Hollywood! Cette fois-ci, l'esthétique graphique est encore réussie, dommage que ce soit uniquement des émissions américaines, personnellement il y a plein de choses que je ne connais pas. En même, je regarde pas trop la télévision, on n'a pas vraiment le temps quand on bosse pour Geotribu, ;-).  

Puisqu'on est dans l'audiovisuel, on en profite pour vous présenter cette application qui s'appelle Whatwewatch. Elle permet de voir les vidéos les plus vus sur Youtube par pays. C'est assez amusant, on peut cliquer sur plusieurs pays et voir si on consomme globalement les mêmes vidéos sur YouTube, ou non.

Divers

Extraction automatique d'objets à partir d'une carte scannée

Imaginer des milliers de cartes scannées. Combien de temps cela prendrait-il pour constituer une base de données des objets présents sur ces cartes ? Manuellement environ 3 ans pour obtenir 170 000 polygones, mais moins de 24h avec ce processus informatisé réalisé par le New York Public Library Labs (NYPL Labs). Si vous avez un besoin similaire, sachez que le code source a été mise à disposition sur GitHub. (Source : GisLounge)

Pour info, une application crowdsourcing intitulée Building Inspector a été mise en place pour valider ou invalider les objets vecteurs issus du traitement.

De bonnes nouvelles pour la mention Geomatique?

Il y a un peu plus d'un mois nous rédigions un billet spécial pour vous annoncer une pétition. Pour rappel, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est en train de préparer un nouveau cadre national des formations et de revoir la nomenclature des diplômes. Le problème est que ce projet ne prévoit pas en l'état actuel de mention géomatique, ni en licence, ni en master. D'où cette fameuse pétition, donc tout d'abord BRAVO, nous sommes un peu plus de 1700 a l'avoir signée. Bonne nouvelle, l'ensemble de la démarche a porté ses fruits, je vous laisse découvrir, c'est par ici. Comme le conclu très bien l'article, "Il ne faut pas relâcher notre effort et rester attentif et présent jusqu’à l’adoption finale du cadre national des formations". (source: Univers Geomatique).

La terre dans 5000 ans !

Pour finir une carte qui devrait en faire réagir plus d'un. National Geographic nous livre une carte du monde une fois que l'ensemble des glaces du monde aura fondu ! Pas beau à voir tout ça.

 

En bref

Commentaires

Commentaire: 

C'est intéressant, mais en réalité totalement inutile, car si on ne met pas le soleil au N-W (ou plutôt en haut à gauche de la fenêtre), ce qui est la convention universelle des cartes papier, la perception du relief n'est pas bonne...
Dans l'exemple montré, on prend les fonds de vallée pour des crêtes ! Il faut déplacer le curseur "azimut" presque complètement à droite pour avoir un aspect réaliste : c'est physiologique et on ne peut rien y changer...
C'est dans un sens rassurant, car on aura toujours besoin de vrais cartographes (bien sûr aidés par des informaticiens doués :) )

Commentaire: 

Je ne partage pas vraiment votre avis sur cette "convention universelle". Jean-Paul Darteyre ecrit dans son cours a l'ENSG sur les representations du relief (http://goo.gl/4s1Fra) que l'eclairage conventionnel oriente au Nord-Ouest est purement arbitraire et culturel. Quant a la raison physiologique invoquee, il s'agirait plutot d'une "habitude de droitier recevant couramment un eclairement venant du haut a gauche de la table a dessin"...

Sur l'interet de l'utilisation d'ombres dynamiques, je vous invite a consulter cette video (a partir 14:00):

http://vimeopro.com/openstreetmapus/state-of-the-map-us-2013/video/68096664

Ajouter un commentaire