2
27 sep 2013

Bon cette semaine c'est un vis ma vie à Terre Neuve. Pour l'anecdote, j'avais prévu hier d'organiser une mapping party. Mais, tout comme l'année dernière, ma tentative d'enseigner un peu de VGI aux étudiants a été avortée grâce au temps de m$*&... C'est décidé, l'année prochaine je cherche un poste au soleil ! Heureusement que mes collègues de GéoTribu m'envoient de temps à autre de bonnes recettes pour me faire patienter. Aujourd'hui, on reste dans un thème canadien avec la poutine. Si vous ne connaissez pas, ben c'est... bizarre. Des frites, du fromage qui fait spchouik et plein de sauce. Le truc qui passerait pas sur les pubs genre 5 fruits et légumes par jour.

Bon il ne faut pas non plus que mes états d'âmes nous gâchent cette revue de presse. Surtout que celle-ci est conséquente. On attaque avec pas mal de sorties et notamment la disponibilité de MapStore en version 1.3.0 et surtout l'arrivée de la version 2.0.0 de PgRouting.
Continuons avec notre rubrique client, où l'on discute entre autre d'OpenLayers 3. et de l'union de GeoJSON et de Git.
Pour notre partie représentation cartographique, vous allez en prendre pleins les yeux ! Y'a de la couleur, du pop et du pep's. On parle même de minecraft et de paléogéographie.
Dans la rubrique divers, c'est comme d'habitude le fouillis avec au hasard, un peu de python pour les océanographes, du GeoWeb sémantique, un documentaire sur les cartes et la mémoires et aussi des news du concours carto.
Enfin pour conclure, si vous ne savez pas quoi faire de votre vendredi aprèm, j'ai l'occupation toute trouvée !

 

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | Google | Représentation Carto | Divers |

Sorties de la semaine

MapStore 1.3.0

MapStore, le produit phare de Geo-Solutions passe en version 1.3.0. Celui-ci vous permet de créer et partager vos cartes grâce à une interface intuitive. Cette nouvelle version intègre notamment les nouvelles versions d'OpenLayers et GeoExt, une meilleure ergonomie de la barre d'outils ou encore un nouveau menu nommé Geolocation.

Analyses spatiales avec Python raster-stats

Vous le savez peut-être, mais pas mal des contributeurs de GéoTribu sont des grands fan du langage Python. C'est pourquoi nous sommes toujours contents d'apprendre la disponibilité de nouvelles librairies. Au menu de cette semaine, Python raster stats qui vous permet de réaliser des analyses spatiales intégrant des données rasters et vecteurs. Pour apprendre comment l'utiliser, le mieux est de suivre le tutoriel et pour le téléchargement, ça se passe sur la page GitHub du projet.

PgRouting 2.0.0

Après des mois de développement, PgRouting, le module de calcul d'itinéraires pour PostGIS est désormais en version 2. De nombreuses améliorations ont bien évidemment été apportées. Notons l'amélioration des algorithmes de calcul d'itinéraires, la possibilité de l'installer simplement en tant qu'extension postgresql ou encore la prise en charge de PostGis 2.0. bon que du bon quoi ! Pour savoir comment l'installer, je vous laisse le soin de consulter le billet d'Anita Graser.

Client

GeoJSON : suivez le git !

Pour les développpeurs, la lecture des fichiers GeoJSON par GitHub a été une mini-révolution. Cela a ouvert la porte à un grand nombre d'applications. La dernière en date, GitSpatial qui offre la possibilité de synchroniser et gérer vos dépôts contenant des données GeoJSON. Pour plus d'infos, je vous laisse consulter le billet paru sur le blog de l'auteur du projet.

Notons également cette nouvelle fonctionnalité de GitHub permettant de pré-visualiser vos données GeoJSON.

JavaScript, HTML 5 et cartographie - les nouveautés

Ce n'est pas la première fois qu'on parle de HTML 5 et de cartographie en ligne. Alors on commence avec Chris Helm de ESRI (ancien de GeoIQ) qui au FOSS4G a présenté en particulier Koop une API qui permet de filtrer des GeoJSON dans sa présentation "Geospatial Github". Il aborde aussi la plupart des manières de générer des tuiles vecteur.

Par ailleurs, il a ensuite remis le couvert plus tard avec une autre présentation en abordant "Geospatial Javascript" où il aborde la plupart des "bonnes idées" qu'apporte les nouveautés du HTML 5 pour faire de la cartographie en ligne. Enfin, nous vous conseillons aussi de regarder cette présentation "HTML5 and REST presentation" from Raj Singh (OGC) en  complément.

OpenLayers 3 - dernières nouvelles

Le FOSS4G est une bonne occasion pour revoir, approfondir ou faire une séance de rattrapage. OpenLayers 3 avait beaucoup de présentations dédiées.

Nous vous invitons à les découvrir avec:

En dehors de ces présentations, le site officiel de OpenLayers 3 a changé avec par ailleurs la sortie de la version v3.0.0-beta.1. L'échéancier de la version stable s'approche.

Par ailleurs, des démos plutôt cools sont apparues dont

Enfin, un petit retour sur une démo OpenLayers 2 (avec une version OpenLayers 3 non publique malheureusement) pour vous faire un aperçu du WMS-V: des vidéos tuilés qui permettent de faire des démos en spatio-temporel. 

Bonne lecture

Google

Google sort encore le grand JEU !

We are instrument est une société basée à Portland qui associe design et interfaces afin de créer pour les utilisateurs de nouveaux modes d'interaction. Bon ça sonne sexy, mais qu'est ce que cela vient faire sur GeoTribu ? En fait, ils ont tout récemment sorti un nouveau jeu intitulé map dive. Dans celui-ci, vous devrez guider un pegman (l'icône de street view) volant afin qu'il récolte un maximum de bonus et d'étoiles tout en prenant soin de passer au travers des différents anneaux. Le jeu est particulièrement bien réalisé et je ne doute pas qu'il occupera une bonne partie de votre vendredi.

En passant, lors de la démonstration il était possible également d'interagir avec pegman en utilisant son corps. Au regard des mouvements proposés, cela me rappelle un certain projet !

Représentation Cartographique

Cette semaine, on en voit de toutes les couleurs

Lorsqu'on fait des cartes, qu'elles soient topographiques ou bien statistiques, le choix des couleurs est essentiel. Ce choix est souvent subjectif et laissé à l'appréciation du cartographe alors qu'il s'agit aussi d'une science dont certaines composantes sont essentielles lorsqu'on traite certains types de données.

Nous ne détaillerons pas tous les outils disponibles sur le net permettant de générer des palettes de couleurs car il y en a pléthore. Nous pouvons tout de même en citer un très connu parmi les cartographes appelé ColorBrewer : Brewer du nom de sa conceptrice, Cynthia Brewer (voir image ci-dessous). Cet outil en ligne permet même de générer des palettes pour les personnes atteintes de déficience visuelle (qu'on oublie trop souvent).

 

 

Il y a environ un an, le site visual.ly a écrit une lettre sommant la NASA d'arrêter l'emploi de la rampe de couleurs arc-en-ciel. Robert Simmons, qui travaille à l'observatoire de la Terre à la NASA, était parti en croisade pour les mêmes motifs. Du coup, il répond à cette critique par une série d'articles intitulée "les subtilités de la couleur".

Dans cette série, il reprend les bases : les échelles et les espaces de couleur (RGB, HSV, CIE LCh). S'appuyant sur de nombreux exemples, il parle de la palette de couleurs parfaite, de l'association entre type de donnée et palette (divergente, catégorique, ...), de la relation entre sens et couleur. Il aborde ensuite les outils et méthodes de conception ainsi que des ressources traitant du sujet (livres, liens,...) et pouvant être source d'inspiration (travaux d'artistes, designers). Un article (le dernier ?) parle de cartographie et d'accessibilité visuelle. Il y mentionne le fait que la sémiologie graphique standard pour l'occupation du sol ne prend pas en compte les déficiences visuelles.

À garder bien au chaud dans ses favoris.

 

Enfin, signalons l'article très intéressant de deux chercheuses du labo COGIT de l'IGN, Sidonie Christophe et Charlotte Hoarau, intitulé "Expressive Map Design Based on Pop Art: Revisit of Semiology of Graphics?". Le titre parle de lui-même pour un sujet original traité à la fois sérieusement et avec une bonne petite dose de fun.

 

 

L'Angleterre à la sauce Minecraft

Bon, je dois bien avouer que même si j'ai déjà entendu parler de Minecraft je n'en sais pas beaucoup plus. A priori, faut casser des briques et construire des trucs. Ah c'est ça de vieillir... Quoi qu'il en soit, intéressons-nous plutôt au travail réalisé par Joseph Braybook (Innovation Lab) qui a utilisé les données Open data de l'Ordnance Survey pour créer une carte Minecraft de 224 000 km², en fait toute l'Angleterre. Ce serait le plus grand monde dans Minecraft jamais construit à partir des données du monde réel !

Pour plus de détail sur la méthode utilisée ou si vous souhaitez télécharger les données, je vous invite à consulter ce site internet. Un petit 5Go d'espace disque est nécessaire pour laisser place à cette donnée.

De la paléogéographie

Ne nous laissons point effrayer par ce terme barbare qui ne vaut d'aileurs que peu de points au Scrabble, puisqu'il ne s'agit en fait que de la science qui tente de déterminer la géographie des territoires dans les périodes pré-historiques (voir Wikipédia). Dans ce domaine, on aboutit à des représentations de la Terre assez intéressantes, voire surprenantes. L'un des spécialistes américains de la discipline, Ron Blakey (comment ça vous ne connaissiez pas ?!), géologue émérite, a donné une longue interview truffée de cartographies de l'évolution des terres et des océans. C'est assez long alors à moins d'avoir un rapport d'activités interminable à terminer, vous pouvez juste parcourir et vous contenter de l'aperçu ci-dessous :

Divers

Votre feuilleton de l'année, le concours carto saison 4

Initié par Olivier Godard, le concours carto est un projet pédagogique qui vise à enseigner aux élèves du lycée les principes de la cartographie. Cette année trois nouveaux collèges ont rejoint l'aventure, ce qui promet une belle joute cartographique. Qui sera le vainqueur ? Je vous laisse le soin de vous faire votre opinion en consultant cette première série de cartes dont le thème est "Le Massachusetts, un État au cœur de la puissance américaine ?"

Notons au passage l'initiative d'Esri qui a décidé de sponsoriser cet événement en offrant notamment de nombreux lots aux élèves. Un beau geste !

Quelle est votre pub préférée ?

Le nuage de "tags" ou de "mots clefs" est une représentation visuelle qu'on a vu se développer ces dernières années sur le web et dans de nombreuses présentations power-point. L'idée est de donner un ordre d'importance au "mot clé" en jouant sur la taille de la police et sur la couleur pour la relation d'association. Ah ce Bertin, quel visionnaire, ses règles de "Sémiologie Graphique" s'appliquent vraiment partout ! On a très peu vu de nuages de tags associés dynamiquement à des cartes. Aujourd'hui, c'est chose faite avec cette application qui vous présente les noms de pubs les plus populaires en fonction de l'emprise carto sélectionnée . N'essayer pas en France, ça fonctionne uniquement sur le Royaume-Uni. Un motivé pour faire les troquets français?

Documentaire carto sur France Culture : les cartes et la mémoire

L'émission "Champ libre" de France Culture a consacré une émission à notre Institut Géographique National. Vous y retrouverez de nombreux témoignages d'employés de l'IGN du Service des Activités Aériennes (SAA) qui racontent comment se passaient les récoltes de données sur le territoire français par voie aérienne. Documentaire sonore très intéressant, qui permet de toucher du doigt les évolutions considérables du monde de la cartographie. La question est posée, restent-ils encore aux cartes leur pouvoir de fascination?

Sur la page de l'émission, on retrouve également un court reportage vidéo sur les fonds cartographiques de l'IGN (6 kilomètres d'étagère, rien que ça !)


Cartographie de l'IGN par franceculture

Python pour les océanographes (mais les autres peuvent lire aussi)

Petite ressource sympa dégottée durant cette semaine placée sous le signe du Python, le blog python4oceanographers qui fournit énormément d'exemples d'applications de librairies cartographiques (cartopy, basemap, etc.) dans le domaine de l'océanographie (forcément). Le tout est hébergé sur GitHub et bien illustré. Bref, si vous êtes dans le domaine, voilà un lien qui va faire des vagues !

 

GeoWeb Semantique

Calais est un service permettant d'avoir une vision sémantique du web. Avec l'API de ce service, il est possible de réaliser un grands nombre d'applications. Attardons-nous sur deux d'entres-elles. Le principe est le même, vous écrivez un texte et si celui-ci contient des noms de lieux ou d'organisations alors ces informations sont alors automatiquement géoréférencés.

La première application, nommée GeoTxt, a été développée par le GeoVISTA Center. La seconde nommée opencalais-geo a été réalisée par Guilhem Vellut.

 

 

 

En bref

 

Commentaires

Commentaire: 

J'en profite pour signaler que l'ebook d'Anita Graser "Learning QGIS 2.0" http://www.packtpub.com/learning-qgis-2-0-to-create-maps-and-perform-geo... cité dans la précédente revue de presse est en promo à 50% ce week end avec le code BIG50. Voilà une raison supplémentaire de soutenir le travail d'Anita !

Commentaire: 

Bonjour Erwann,

Oui tout à fait, merci pour l'info !

Arnaud