2
02 juil 2013

C'est les vacances pour certains, pour d'autres c'est encore le travail pour quelques semaines ! On a bien pensé à faire une version papier de la revue de presse afin que vous puissiez lire tranquillement les dernières geonews sur la plage avec une pina colada, mais notre budget ne nous permet pas encore la diffusion papier. Du coup, à vos tablettes !
Cette semaine, OSM est encore une fois la star des geonews, on retiendra notamment le support des multipolygones pour OSM Buildings, côté webmapping le couple K-Means Mapserver allègera les soucis de vos données ! Ensuite, de la lecture vous attend du côté du FROG2013... Google fait appel à votre temps libre de vacancier pour enrichir ses bases de données. Toujours sur les bons plans ce Google !
Enfin, comme à l'habitude on vous régale les yeux avec des illustrations et des applis cartos toujours plus attrayantes les unes que les autres, les fans de cyclisme seront gâtés avec une application leur permettant de revivre les anciens Tours de France, les amoureux du vin pourront découvrir l'ensemble des vignobles de France et d'Italie sous forme de carte de métro, les geo designers pourront découvrir un travail cartographique de grande qualité, et enfin pour ceux qui ont décidé de s'isoler et de ne pas voir leurs amis cet été, nous avons trouvé une solution pour vous.
Message aux lecteurs qui ont des grandes grandes grandes... vacances, un atelier créatif vous est proposé sur le dernier post. Allez j'en dis pas plus je vous laisse découvrir toutes ces news !

Accès direct à : Client | Serveur | OpenStreetMap | Google | Open Data | Représentation Carto | Divers |

Client

Support des multipolygones pour OSM Buildings

Vous avez déjà peut-être vu, grâce à OSM Buildings, ces superbes animations 3D des bâtiments d'OpenStreetmap. Jusqu’à peu, les multipolygones ne pouvaient pas être correctement dessinés par cette bibliothèque. Mais, cela sera bientôt de l'histoire ancienne, car l'auteur de OSM Buildings est actuellement en train de travailler dessus. Patientons un peu, mais en attendant voici le résultat que vous obtiendrez :

 

Au passage, voici quelques exemples bien sympathiques avec tout d'abord al ville de Boston ou encore ce style dessiné à la main.

Serveur

K-means avec mapserver et postgis

Si vous travaillez avec des bases de données aux volumes importants, se pose toujours la question de la représentation de celles-ci. Bien évidemment, une étape de clustering s’avère souvent nécessaire. Doit-on le faire côté client ou côté serveur ?

La première réponse que je dirais intuitivement est côté serveur. Ça évite de surcharger la bande passante et allège le client. Mais, si dans la théorie c'est bien, son implémentation est un peu plus compliquée. Pourtant, des solutions existent. Comme celle proposée par lucacasagrande qui nous décrit une méthode basée sur Postgis, une extension K-Means et MapServer. Dommage qu'aucune image ne soit associée à l'article pour visualiser le résultat. Mais, ça me donne envie d'essayer !

OpenStreetMap

OpenStreetMap et la SNCF

Grâce à l'action quotidienne des membres de l'association française OpenStreetMap (OSM-fr), le fameux projet libre de cartographie collaborative s'invite dans les gares. L'objectif sera l'ajout d'information concernant l'accessibilité d'une partie des gares de banlieue parisienne. Ces contributions débuteront avec la ligne C du RER et s’étaleront pendant tout l’été via des cartoparties. Si vous souhaitez participer ou vous tenir informé, n'hésitez pas jusqu'à contacter l'association OSM-fr. Enfin, en automne, ce projet se terminera avec l'organisation d'un hackathon utilisant les données préalablement récoltées.

Des plans de villes avec OpenStreetMap

OpenStreetMap continue son petit bonhomme de chemin en s'incrustant dans les plans de villes. Nous en avons parlé à plusieurs reprises, mais c'est toujours bon de se faire rafraichir un peu la mémoire. Merci @JM_Dubosc pou cette belle image.

Semaine Européenne de l'Opendata Marseille

Cette semaine se tenait l'European Open Data Weekà Marseille. Le compte Twitter Région PACA n'a pas manqué de relayer quelques infos dont la présentation de Christian Quest sur OSM. Cette présentation est un régal pour les yeux tant par le contenu que le design !

Au passage, vous pouvez lire le discours de clôture de Marylise Lebranchu. Il s'agit d'un discours très politique exprimant quelques idées de notre "Gouvernement ouvert" pour reprendre ses mots, elle rappelle que l'ouverture de données n'est pas chose facile en France, en voici un bref extrait qui ne manque pas d'être clair:

"Je ne vous cache pas que nous avons encore des réticences à vaincre et des inquiétudes - parfois légitimes - à entendre: sur la protection des données personnelles, sur le cadre juridique dans lequel l’ouverture des données publiques s’effectue, sur la gratuité de la mise à disposition des données."

Google

Google Street View Trekker Projects

Même, si certaines innovations sont borderline en terme de respect de vie privée, il faut avouer que Google a joué (et joue encore) un grand rôle dans l’évolution des plateformes cartographiques Web. Mais là où ils sont vraiment forts, c'est dans cette capacité à ce que vous bossiez pour eux ! La dernière en date, ils vous envoient un earth trek directement chez vous afin de participer à Google Street View. Pour cela, vous devez au préalable répondre à ce petit questionnaire décrivant vos intentions.

Bien évidemment, l'accent est mis sur le côté touristique (lieux remarquables, musées, etc.). Je n'ai rien contre cette initiative qui commercialement parlant est un beau coup. Néanmoins, ce qui m’embête c'est que même si vous êtes le producteur de cette information, celle-ci ne vous appartiendra pas. En d'autres termes, "Si vous n'êtes pas le client, c'est que vous êtes le produit". Ça ne vous rappelle pas Google Map maker, mais si, mais si, c'est pareil.

En conclusion, oui c'est peut-être une bonne chose pour faire parler de votre petit coin, mais attention aux conditions d'utilisation. Au passage, j'en profite pour faire un coup de pub à ce chouette projet qui est une alternative libre à Google Street View. N'hésitez pas à les contacter pour plus d'infos !

Open Data

Présentation FROG

Nous vous avons beaucoup parlé du FROG2013 dans nos précédentes revue de presse... Cette manifestation était super, on espère que l'évènement sera renouvelé. Pour les non présents, à vos souris car toutes les présentations sont désormais en ligne sur le site du FROG. Geotribu vous a préparé une sélection spéciale pour les lecteurs qui ne sont pas en vacances et qui n'ont pas le temps de passer en revue toutes les présentations.

D'un point de vue technique, ne passer pas à côté de la présentation des nouveautés de QGIS 2.0, qui s'est se faire désirer ! Continuez la dégustation avec QGIS Server qui s'accompagnera très bien avec Openlayers3 et Mapserver REST API. Si il vous reste un petit creux, ne résister pas aux délices des rendus carto, TileMill et les nouveautés de Mapserver 6.2 régalleront vos "pupilles". 

Si vous êtes en vacances, je vous conseil de vous goinfrez ! tout est bon dans le FROG !

Représentation Cartographique

Images de ville (Stadtbilder)

Moritz Stefaner est un data designer de renom. Avec son appli Stadtbilder (Images de ville), il s'attache à la forme des villes selon l'activité qui s'y déroule. Les thématiques explorées sont au nombre de 4: la musique, le shopping, la vie nocturne et la gastronomie. Ces cartes ne sont pas sans rappeler l'initiative "Barcelona at night" dont nous vous parlions dans une précédente revue de presse. Ici, ce sont les portraits de 3 villes allemandes qui ont été tirés: Berlin, Munich et Hambourg.

Un défi était sans doute de représenter ensemble 4 variables. Il a été relevé grâce à un mode de représentation plutôt pertinent: les phénomènes sont représentés sous la forme de fuseaux obliques classés selon deux orientations, des étirements différents, et des couleurs plus moins saturées en fonction de l'intensité. Très sympa et joli. D'ailleurs, ces cartes sont censées être imprimées sous la forme de posters.

"L'enfer, c'est les autres !" sur une carte

Plusieurs applications mobiles vous permettent de savoir où se trouvent vos amis, si ces derniers ont accepté de jouer le jeu. Le but premier de ces apps est de vous permettre de retrouver facilement vos proches. C'est le cas de Latitude (Google), ou encore de Find My Friends (Apple).

Hell Is Other People va vous permettre de faire l'inverse ! Le site, à l'aide des "check-in" de vos amis sur le réseau social Foursquare, produira une cartographie vous permettant d'éviter vos amis. Cette (jolie) carte vous indique les endroits où vous aurez le moins de chance de croiser vos amis ! Ces zones sont définies selon la méthode bien connue des diagrammes de Voronoï.

Le Tour de France en carte

Chez Geotribu, on aime les cartes, on aime les datavisualisations, et certain membre aime le vélo sur lequel il se trouve en ce moment pour les vacances... En plein Tour de France, Radio France nous offre une magnifique Datavisualisation basée sur une carto intéractive. Pour être honnête je ne suis pas du tout fan de cyclisme mais je me suis laissé prendre au jeu par l'interactivité de cette application réalisée par WeDoData.

Restons sur la thématique deux roues avec cette magnifique application carto qui relate les accidents de moto en Grande-Bretagne. Enjoy !

Vinometro

Surement vous connaissez déjà cette magnifique carte des vins de France sous forme de carte shématique type "métro". Cette carte a été réalisée par David  Gissen, il est à l'origine de plusieurs productions, entre cartes et datavisualisation.

Aujourd'hui Julien Dellier, Etienne Delay et Greta Tomazi s'attaquent à notre vignoble et à celui de notre voisin Italien, admirez le résultat.

Divers

L'espace par habitant dans le monde

Par l’intermédiaire de Gis-Blog.fr, nous sommes tombés sur ce site Personal Space qui représente l'espace par habitant dans le monde. En haut de la pyramide (ou du cercle dans cette application), Lima avec 3780 personnes au km² et tout en bas Manille avec 250 personnes. C'est marrant, car j'aurais placé Beijing ou Tokyo d'abord. 

Du papier au numérique, et du numérique au papier

Dans une précédente Revue De Presse, l'AFIGéO présentait sous la forme d'une petite vidéo un support révolutionnaire pour la cartographie, à savoir le papier. Pliable, peu onéreux, transportable, annotable, il a tout pour séduire.

La société map² a élaboré une méthode, maintenant brevetée, qui permet d'avoir simultanément, sur le même support, une vue générale et des zooms par simple dépliage. Londres et Berlin sont déjà réalisées. Apparemment, ils souhaitent s'attaquer à New York.

 

Aussi, un post de gislounge mentionne les cartes origamiques et les batailles que se livrent autour d'elles des éditeurs de cartes. Il faut des doigts habiles pour élaborer ces cartes pliables. Des patrons peuvent être trouvés ici ou bien ici

 

Tandis que des systèmes de projection apparentent la Terre à une feuille plate, à un coeur ou à une peau d'orange, un système de projection la fait ressembler à un origami.

 

 

Signalons une super appli web appelée Géorigami. Développée par quelqu'un de l'hexagone, Damien Labat, elle permet de modéliser le relief de n'importe quelle partie du globe sous la forme d'un patron à imprimer et découper chez soi. Derrière le côté enfantin et ludique du site se cache un énorme travail. Le code de l'application est livré sur github.

Avec le papier, il y a donc de quoi s'amuser. Il y en a même qui essaient de recréer des villes en l'utilisant...Et si l'on y intégrait des arbres en papier, ne serions-nous pas face à un paradoxe assez fort,  à savoir celui de faire des arbres en papier à partir de vrais arbres?

 

En bref

 

  • Est-il possible de faire du routing juste avec du code python et un shapefiles? La réponse dans cette discussion sur GIS Stackexhange
  • Un article intéressant sur le futur de la cartographie personnalisée avec MapBox et OpenStreetmap
  • La prochaine plateforme collaborative s'appellera-t-elle dat ?
  • Le monde en trois mots
  • Carte du monde de la mythologie
  • C'est les vacances, il faut sortir ! Oui, mais ?
  • Une initiative qui pourra intéresser certains d'entre vous qui ont pour objectif de développer des applications web

Commentaires

Commentaire: 

Bonsoir à tous,
merci beaucoup pour le petit coup de pub pour la carte du métro!!! Je voudrais rendre a césar... C'est un travail collaboratif fait pendant les pauses au labo (Geolab Limoges) réaliser avec Julien Dellier qui a fait la plus grosse partie et Greta Tomazi qui ma remplacé pour la partie italienne (s'ils pouvaient avoir leur place dans l'article :-) ).
En tout cas c'est une super surprise!!!

Etienne

Commentaire: 

Merci pour les précisions. Correction effectuée et bravo, très joli travail !

Ajouter un commentaire