1
31 mai 2013

Malgré notre première GeoInterview, nous avons tout de même trouve l’énergie pour vous pondre une revue de presse pleine de news. Au menu de celle-ci, la sortie de MapMeter, le nouveau joujou des geeks cartographes venus tout droit de chez OpenGeo. Mais aussi une carte bien déjantée des futures représentations du groupe MGMT ainsi qu'une rétrospective et quelques annonces pour la bibliothèque cartographique Leaflet. Au niveau logiciel, c'est gvSIG qui est à l'honneur, sans oublier bien évidemment OpenStreetMap avec une future alternative au GeoFla ainsi qu'une représentation séduisante des cours de tennis du Rolland Garros. Enfin, nous conclurons cette revue de presse, par de bonnes ressources de l'Ordnance Survey, une application pour vous apprendre les expressions régulières ou encore la publication des présentations des Journées de la Recherche IGN

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | Logiciel | OpenStreetMap | Représentation Carto | Divers |

Sorties de la semaine

Monitorer GeoServer avec MapMeter

Si vous utilisez GeoServer, alors surveiller et administrer votre infrastructure géographique deviendra un jeu d'enfant avec MapMeter. D'une manière très simplifiée, ce nouvel outil développé par OpenGeo est une interface web similaire a Google Analytics mais pour votre serveur carto. Vous pourrez ainsi connaître le nombre de requêtes, leur provenance ou encore les pics d'utilisation et ainsi adapter au mieux votre infrastructure. Bon plutôt que de vous décrire cet outil, le mieux c'est de l'essayer par vous-même. (source : Annonce OpenGeo)

 

Client

Where is MGMT ?

Dans la famille des applications cartographiques pas comme les autres, je demande celle réalisée pour suivre le groupe MGMT (Wikipedia est ton ami). Nommée WhereIsMGMT, celle-ci permet de connaître les prochains concerts et évènements du groupe aux États-Unis. C'est psychédélique à souhait, ça bouge de partout avec des couleurs sorties d'un autre monde (Source : Gis-blog.fr)

 

Capture d'écran de Where is GMT

Labo Semio

Il y a bien longtemps déjà, nous vous présentions Carto Mouv' (c'était dans la GeoRDP du 18/07/2011). Depuis, le site continue d'évoluer et propose depuis un certain temps un outil d'aide à la décision de la sémiologie graphique la plus adaptée selon les données en entrée. Son nom : Labo Semio. Merci à Pauline pour l'information.

Tester votre navigateur avec OpenLayers

Combien de points affichés peut supporter votre navigateur ? Pour y répondre, rendez-vous sur l'application olpts. Le principe est simple, vous spécifiez le nombre de points que vous souhaitez et vous croisez ensuite les doigts pour que votre navigateur ne plante pas :D

Leaflet: Passé, Present, Future

Créée en 2011, Leaflet a su s'imposer dans le petit monde des API cartographiques en JavaScript et elle est devenue aujourd'hui un incontournable. Son créateur, Vladimir Agafonkin, nous offre un joli aperçu historique, mais aussi les évolutions futures de cette bibliothèque. Au passage OpenLayers se fait un peu égratigner, mais c'est de bonne guerre. Chose importante, on apprend que dans la future version, plutôt que d'ajouter de nouvelles fonctionnalités, Vladimir Agafonkin a décidé d'en supprimer. Preuve que son créateur souhaite privilégier une certaine simplicité et une prise en main rapide quitte à ne pas disposer d'autant de possibilités qu'OpenLayers. Ah oui j'oubliais, non content d'être un talentueux programmeur, Vladimir est aussi très bon avec une guitare !

Logiciel

gvSIG des news encore des news !

Ces derniers temps, nous vous parlons beaucoup de QGIS, on pourrait presque en oublier qu'il existe d'autres logiciels SIG libres très puissants dont fait parti gvSIG. Alors pas de jaloux, c'est autour de gvSIG d'avoir son heure de gloire... On commencera par ce plugin qui permet d'intégrer des tableaux et des graphs dans vos représentations cartographiques. Vous trouverez plus d'infos et des conseils d'installation par ici. Pour vous mettre l'eau à la bouche, regardez cette capture d'écran.

Vous avez besoin de créer des cartes contenant des symboles très spécifiques (non présent par défaut dans le logiciel), rien de plus simple, vous ouvrez votre logiciel de conception graphique préféré, je parle d'Inkscape bien évidemment ! Vous dessinez ou vous importez, un joli symbole vecteur que vous exportez en image et le tour est joué. Pour l'intégration côté gvSIG, toutes les explications sont contenues dans ce billet.

Continuons encore, vous avez envie de vous lancer dans la programmation sous gvSIG (en python pour être précis), jetez-vous à l'eau avec ce script qui permet de créer des polygones à partir de tracés ou d'itinéraires.

Encore, une news intéressante sur la gestion du cache dans gvSIG 2.0, ce billet nous explique les problèmes rencontrés pour la création d'un plugin permettant de servir des flux WMS prédéfinis (du type OSM). On attend la suite avec impatience...

On finira par cette dernière info en allemand qui nous explique la tenue d'un nouveau projet Open Source appelé "gvSIG Community Edition", celui-ci a pour objectif de faire avancer la coopération de gvSIG avec  d'autres projets que sont Sextante, Grass, GeoTools... Le développement de l'anglais au sein du projet afin de faciliter la communication entre les développeurs. gvSIG sur les traces de QGIS ! l'histoire nous le racontera.

Binify : mailles hexagonales en ligne de commande

Plutôt que d'afficher une multitude de points, il est plus agréable de les représenter sous la forme d'un quadrillage avec un changement une analyse en fonction de la densité d'objets. Maintenant, pour que cela encore plus sympa, plutôt que de passer par un quadrillage, pourquoi ne pas utiliser une grille hexagonale. Pour cela me direz-vous, il est bien évidemment d'utiliser le plugin Mmqgis disponible sur QGIS. Mais par exemple, il se peut que vous souhaitiez inclure cette transformation dans un de vos scripts. Dans ce cas, le plus simple est d'utiliser un nouvel outil nommé Binify. Binify est un script python qui prend en entrée un fichier Shapefile de point et qui vous donne en sortie, un autre fichier shapefile mais cette fois composé d'une grille hexagonale. Avec cela il est ensuite possible de faire des applications bien sympathiques, comme celle réalisée par Chris Wilson.

OpenStreetMap

Cartopartie à Collioure

Vous habitez dans la région de Perpignan ? Alors, n’hésitez pas à participer à la prochaine cartopartie de Collioure. Le rendez-vous est fixé à 11h sur la plage du Voramar. Animée par Perpinux, Annexe21 et les contributeurs du Var, l'objectif de cette cartopartie est d'enrichir la cartographie de la zone.

Geofla c'est bien, OSM c'est mieux !

En pleine révolution Open Data, nous sommes régulièrement à la recherche de données libres nous permettant de réaliser nos cartes. On peut dire que OSM nous a bien sauvé ces dernières années! Un problème persiste tout de même chez OSM, l'exhaustivité des données. Si je souhaite réaliser des cartes thématiques ayant pour référence l'échelon communal, je me retrouve assez rapidement embêté car il manquera très probablement des entités communes sur le département que je souhaite représenter. Vous allez  me dire que l'IGN a mis à disposition la base commune Geofla, très bien, le problème est que cette base est géométriquement simplifiée, et peut du coup ne pas correspondre à mes besoins. De plus, j'estime que si j'ai besoin d'une géométrie simplifiée, je souhaite avoir la liberté de pouvoir simplifier mes entités moi-même sachant qu'il est désormais très simple de le faire avec tous les outils présents dans les nombreux logiciels SIG.

La question ne se posera bientôt plus avec cette initiative très sympathique présentée par Nicolas Moyroud. Deux billets (ici et ici) sur son blog, nous expliquent la démarche effectuée pour mettre à disposition une base communale sur OSM. Je trouve la démarche particulièrement intéressante, constructive... Je pense qu'il serait intéressant de continuer dans ce sens en s'attaquant bloc par bloc aux données: Département, réseaux hydro, ... Ce qui permettrait à OSM d'avoir un socle solide de données permettant ainsi aux utilisateurs de consommer des données OSM sans cette peur permanente de l'exhaustivité. Merci pour ce travail, c'est génial, continuez!

Microcarto#1 OSM, c'est de la balle!

Dans OSM, on trouve des régions très détaillées, d'autres plus pauvres. C'est d'ailleurs l'objet des carto-parties de concilier la découverte d'un secteur méconnu avec la pratique ludique de la cartographie libre. A certains endroits, la carte OSM pourra s'avérer précise, parfois au-delà du raisonnable, ce qui la rendra remarquable au regard de l'exhaustivité des cartes traditionnelles. La carte OSM évolue au gré de l'intérêt que portent les mappers sur certains évènements: catastrophes naturelles, etc...Mais ces derniers temps, il semble qu'il se soit dirigé vers la petite balle ronde qui ricoche sur la terre battue. C'est sur OSM que l'on trouvera désormais la meilleure carte de Rolland Garros. Les numéros des courts sont indiqués, les arbres pointés. Le rendu, très sympa, profite d'avancées dans le rendu des terrains de sport sur osmfr qui valent aussi pour les terrains de foot.

Microcarto#2 ou l'ambition d'une petite ville allemande

Un des stéréotypes que l'on affecte souvent aux allemands est leur rigueur. Dans le cas de Rossleben, petite ville d'environ 5000 habitants située dans le centre de l'Allemagne, la cartographie est plus que rigoureuse. Elle tourne même à la manie, à l'obsession. Mais c'est souvent sur les petits territoires, ici environ 35 km², que l'on peut s'adonner à la micro-cartographie. Des mappers (lors d'une carto-partie?) ont porté leur attention sur des éléments inconventionnels tels les arbres et les portes, pointés individuellement, les lignes électriques, les murs de soutènement.

Ce qui motive certains à alimenter la carte OSM, c'est d'investir les friches d'une carte numérique qui leur est ouverte et exposer la richesse d'un territoire par le biais de l'exhaustivité. Vous aussi, vous sentez-vous l'âme d'un aventurier du GPS?


Voir une carte plus grande

Représentation Cartographique

Les ressources qui inspirent l'Ordnance Survey !

Comme l'explique très bien cet article de l'Ordnance Survey, les premiers pas effectués dans l'écriture cartographique sont souvent difficiles. De la non maîtrise des outils au manque d'inspiration, nombreux sont les obstacles à la réalisation d'une carte... Les cartographes et les designers connaissent très bien ces troubles que l'on pourrait comparer à l'angoisse de la page blanche pour un auteur. Un des meilleurs moyens de contrer ces troubles est dans un premier temps de s'inspirer de travaux existants. En effet, la visualisation de travaux existants fera danser les idées dans votre tête! Ensuite, il est important de se confectionner un espace ressources, qui vous permettra très rapidement de piocher les pièces dont vous avez besoin pour la confection de votre futur puzzle cartographique. De la typographie, à la gestion des couleurs, en passant par des bibliothèques de symboles, nombreuses sont les ressources délivrées par l'institut anglais. Il y en a certaines que vous connaissez déjà car nous vous les avons présentés dans nos colonnes, mais un petit rappel est toujours bon!

 

 

Divers

Expressions régulières et noms de ville

Si vous souhaitez apprendre les expressions régulières (regex) et associer cela avec de geovisualisation, le mieux est alors d'essayer ce nouveau service. Vous pouvez définir jusqu'a trois patternz et colorier la carte en fonction de vos recherches. Sympa. Merci à Fabien, alias ab_fab pour l'info.

CShapes

Faire une carte historique n'est pas chose facile. Les frontières évoluent, les paysages changent, etc. Sachez que si vous en avez besoin, Nils Weidmann propose a la fois des données Shapefiles mais aussi un package R des frontières et états de l’après seconde guerre mondiale.

Départ pour Mars

Cela fait déjà 9 mois que Curiosity, le robot star de la mission martienne 2012 explore la planète rouge. La particularité de ce robot est qu'il est équipé d'une caméra qui filme en permanence ses déplacements. Il n'en fallait pas plus pour que Karl Sanford décide de compiler les différentes prises de vues afin d'en faire une vidéo. Je vous laisse maintenant partir à la découverte de mondes lointains (Source: Presse Citron):

Map TV

Partez à la découverte de l'aventure cartographique (excellent bouquin que je conseille) avec la diffusion de Intitulee la Mémoire des cartes, série de documentaires en 4 parties, parue sur France 5. La première partie, accessible en rediffusion,  s'ouvre sur  L'héritage d'Alexandrie avec pour trame la carte de Kangnido. À voir et à revoir, les prochains volets seront consacrés au Génie de Ptolémée, à La Légende du prêtre Jean et aux Nouvelles routes commerciales.

 

 

Gestion des tailles d'écran multiples

Les supports cartographiques ont évolué avec le temps, nous sommes passés de la peau d'animal aux smartphones. Ces dernières années la diversité des supports s'accélère, tout en restant sur des supports numériques, il existe aujourd'hui une grande diversité de taille d'écran, ce qui n'est pas évident à gérer pour les développeurs d'applications cartographiques. Afin de tester la comptabilité de vos applications cartographiques sur différents formats d'écran, ces deux outils devraient vous sauver: Screenfly et Viewport resizer. Étant donné que nous sommes en pleine discussion de support, c'est l'occasion pour nous de vous parler de cette initiative intrigante et intéressante à la fois, rendre le papier interactif.

Journées de la Recherche IGN en vidéo

Souvenez-vous, nous vous avions parlé le mois dernier des Journées de la Recherche IGN, qui ont eu lieu à l'ENSG à Marne la Vallée. Vous n'avez pas pu vous y rendre mais auriez vraiment aimé y faire un tour... L'IGN a pensé à vous en mettant les présentations en ligne et en libre accès. N'hésitez pas à revisiter cette page dans les prochains jours, car il en manque encore quelques vidéos, elles arriveront petit à petit... Enjoy !

 

En bref

Google Maps s'offre un bain de soleil en cartographiant les îles Galapagos.

JSONView : module complémentaire permettant d'afficher les JSON dans son navigateur. Pratique pour visualiser des jeux de données

Après un an de disponibilité chez nos voisins, Google Maps propose désormais le vélo parmi ses options d'itinéraires et de représentations en France : annonce officielle (EN) / article sur Geo By the Clouds (FR).

Besoin d'info sur l'Open Data, c'est par ici

Besoin d'un tuto vidéo, le site Video Tutorial Free est fait pour vous. On trouve tous types de tutos, des SIG comme : QGIS, GRASS ou ARCGIS, ainsi que des sujets plus orientés programmation comme :  PYTHON, HTML5, CSS3 ou encore SQL.

 

 

Quelques slides sur le format GeoJSON.

 

Une discussion sur les plus jolies cartes a démarré sur Gis StackExchange. L'occasion de voir quelques exemples de belles réalisations cartographiques.

Commentaires

Commentaire: 

J'ai fait le test avec les suffixes eim$ ac$ et ville$ le résultat est assez parlant!
http://ssz.fr/fr/#eim$/ac$/ville$

Ajouter un commentaire