22 fév 2013

Cette semaine sur GeoTribu, quelques inévitables sorties avec une nouvelle version d'ImageI/O-Ext, une nouvelle version de l'OpenGeo Suite et une mise à jour du plugin de dessin de Leaflet. Une revue de presse sans OpenStreetMap ne serait complète, cette semaine c'est au tour de 3liz qui propose un nouvel outil qui couple les photos Flickr avec OSM : OsmFlickr. Nous continuons ensuite avec la guerre que se livrent les gouvernements avec les systèmes de positionnement par satellites et l'investissement des Américains sur le segment sol. Enfin nous verrons la rasterisation des données LIDAR avec GDAL, le support de l'ECW pour QGIS et pour finir quelques brèves avec une représentation de la diversité avec Twitter, un outil en ligne bien sympathique : KaraML, un article sur l'Open Source et les lunettes du futur avec les Google Glass qui sont désormais une réalité. Bonne lecture !

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | OpenStreetMap | Divers |

Sorties de la semaine

ImageI/O-Ext 1.1.6

GeoSolutions sort la version 1.1.6 de ImageI/O-Ext, une librairie qui apporte des améliorations, telles que le support de GDAL, à la librairie java de base ImageIO. Au menu des nouveautés, entre autres, le passage du code sur github, le support de la version 1.9.2 de GDAL, qui permet le fonctionnement de la librairie sur Windows 64 bits ainsi que de nouveaux plugins.

OpenGeo Suite 3.0.2

OpenGeo Suite sort en version 3.0.2. La principale raison de cette sortie est la résolution d'un bug sur GeoExplorer, l'interface cartographique de la suite OpenGeo.

Leaflet Draw 0.2

Si vous êtes un habitué de nos revues de presse, il n'est plus nécessaire je pense de vous présenter Leaflet. Cette librairie cartographique est devenue un incontournable dans le domaine. L'un de ses points forts, c'est la communauté qui l'anime. Celle-ci contribue fortement à son développement en proposant notamment de nombreux plugins. Certains d'entre eux ont même l’honneur d’être directement intégrés au projet. C'est le cas de Leaflet Draw qui comme son nom l'indique offre des fonctionnalités de dessin. Celui-ci passe en version 0.2, je vous laisse le soin de le découvrir ou de le redécouvrir.

Client

Support de l'ECW pour QGIS

Les formats propriétaires et en plus restrictifs sont une plaie aussi bien pour les utilisateurs que pour les développeurs. Si vous êtes amenés à visualiser des images au format ECW, vous savez certainement de quoi je parle. En effet, même si GDAL/OGR est capable de le lire (mais pas de l'écrire), la licence de ce format fait qu'il n'est pas autorisé de l'inclure dans QGIS. Heureusement, il existe quelques alternatives. Le plus simple pour contourner cette limitation est de lire le billet de Giovanni Manghi qui nous explique comment remédier à cela.

Départements français au KaraML

KaraMeLise.fr est un petit site simple et efficace qui permet de récupérer les fichiers kml de presque tous les départements français. Presque ? oui il manque Mayotte (976) et a priori la transformation des départements d'Outre-Mer (les 97x) n'a pas été réalisée avec les paramètres adéquats vu que je n'ai eu droit qu'aux centroïdes en testant. Qu'importe, pas forcément utile tous les jours, mais c'est le genre de ressource qu'il fait bon avoir sous le coude. Le site est en plus bien sympathique et permet quelques personnalisations légères du rendu. Source : TouraineVerte.com

Cartographie des langues à New York grâce Twitter

Pour beaucoup, les réseaux sociaux sont une perte de temps. Il faut dire vu le temps qu'on y passe, je ne peux pas dire qu'ils ont totalement tort. Néanmoins, habilement détournés, ces mêmes réseaux peuvent devenir de véritable capteur. Il est alors possible de réaliser une foule d'analyse comme notamment visualiser les langues parlées dans une ville en fonction de la localisation des tweets. Cette expérience permet ainsi de casser l'aspect uniforme de nos représentations et met en valeur l'aspect multiculturel de nos environnements.

LIDAR / GDAL

La technologie LIDAR permet de modéliser en trois dimensions une scène grâce à un faisceau laser. Les données en sortie sont vectorielles. L'avantage est que vous obtenez rapidement une modélisation très fine de la réalité. En effet, le résultat obtenu se compte en million de points. Mais manipuler un tel volume de données peut également devenir problématique. En effet, tout le monde n'a pas l'environnement informatique adéquat, ni même les logiciels nécessaires. Si vous êtes confrontés à cette problématique, sachez qu'il est désormais possible de rasteriser les données LIDAR via la solution Opensource GDAL. Pour savoir comment procéder lire l'article sur Spatialguru.

OpenStreetMap

OsmFlickr : Gestion des liens OpenStreetMap - Flickr

Malgré les potentialités d'OpenStreetMap (OSM), il lui manque à mon avis une fonctionnalité encore inexploitée l’intégration des photos. En effet, lors de mes enregistrements de données, il m'arrive très souvent de prendre des photos afin de pouvoir plus facilement me remémorer certains endroits. Malheureusement, ces photos ne sont plus exploitées par la suite car il n'existe aucune plateforme permettant de stocker et de lier ces projets à OSM. Bon ok, quand je dis aucune, j’exagère un peu. Il y a bien le projet OpenStreetView, mais malheureusement celui-ci n'offre aucun lien vers OSM. La nouvelle application développée par 3liz, OsmFlickr, répond en partie à ce problème. En effet, celle-ci facilite l’intégration et la consultation de photo dans Flickr. Que vient faire Flickr là dedans me direz vous? En fait, Flickr permet lors de l'ajout d'une photo, de spécifier un tag désignant un objet OSM ("osm:node=12345"). Bon, ce n'est pas complètement de l'OSM et il est difficile d'exploiter les résultats mais je dois tout de même saluer la qualité technique et graphique de l'application. A quand un plugin JOSM permettant de faire la même chose ? (Source : Billet 3liz)

Divers

Global Positioning System

Galileo arrive, Beidou, Glonass sont là. Les Américains ne semblent pas disposer à se laisser rattraper. Du coup ils investissent notamment sur le segment sol avec un contrat de 100 millions de dollars pour améliorer et maintenir les services de positionnement par satellites. L'heureux gagnant de ce pactole est Lockheed Martin. (via : LBS Zone)

Participer à l'Open Source

Pour beaucoup l'Open Source se résume à la possibilité d'utiliser un logiciel gratuitement. La majorité des personnes pense cela et pourtant c'est au final le détail le moins significatif de ce mouvement. En effet, l'Open Source est avant tout synonyme d'engagement. D'un engagement solitaire ou collectif avec pour objectif de créer quelque chose qui sera utile à tous. Contrairement aux idées reçues cet engagement n'est pas que pondre du code. Il peut prendre différentes formes comme participer à la traduction d'une interface ou encore à l'écriture de la documentation. Plutôt que de vous en parler pendant des heures, le mieux est je pense de lire ce billet très instructif de Framablog.

Google Glass

Nous avions déjà eu l'occasion de parler à plusieurs reprises des Google Glass. Ce projet vous permet d'embarquer dans de simples lunettes tout un monde virtuel. Si pour vous cela relève de la science-fiction, pour Google c'est plus que du concret. En effet, une demande de brevet à été déposée et le projet à même son site officiel. Vous pouvez même faire partie de cette aventure et devenir bêta-testeur. Pour cela, vous devrez auparavant laisser un message de 50 mots avec #ifihadglass sur twitter ou +ifihadglass comme hashtag sur Google+. Si vous êtes sélectionnés, il sera également nécessaire de débourser la coquette somme de 1500$. Alors paré pour l'aventure ?

Ajouter un commentaire