22 mar 2013

Premiers jours du printemps... Cela se ressent dans notre univers de la géomatique qui bourgeonne de nouvelles. Commençons bien évidemment par nos habituelles sorties de la semaine. Nous parlerons notamment de la version 2.3.0 de Geoserver, du moteur d’itinéraires Open Source OSRM ou encore de la future version de QGIS. Ensuite, la majeure partie de cette revue de presse est consacrée à OpenStreetMap avec cette carte Michelin utilisant les données OSM ou encore le renouveau du projet Learn OSM. Enfin nous terminerons par notre rubrique divers avec ce site internet propose de retrouver votre coup de foudre croisé un jour dans le métro parisien, la sortie d'un livre dédié à GeoServer ou encore ce passionnant article sur la couleur en cartographie journalistique. Bonne lecture !

Accès direct à : Sorties de la semaine | Logiciel | OpenStreetMap | Représentation Carto | Divers |

Sorties de la semaine

GeoServer 2.3.0

L'équipe de développeurs de GeoServer annonce la sortie de la version 2.3.0. La liste des nouveautés peut être consultée ici. À noter que des bugs ont été résolus depuis la publication de la RC1. Autre grande nouvelle pour le projet GeoServer, il en a terminé avec sa période d'incubation et est maintenant officiellement reconnu comme un projet OSGEO. Félicitations ! Voir l'annonce sur le site de l'OSGEO.

MongoDB 2.4

MongoDB, la base de données NoSQL vient de sortir en version 2.4. Les points intéressants pour nous sont, entre autres, le support du GeoJSON, et un nouvel index spatial. Plus de détails ici.

Mapserver 6.4 - RCF-89

Mapserver 6.4. Le RFC-89 ajoutera de nouvelles fonctions de simplification, qui seront directement disponibles par le moteur cartographique Mapserver (pas intermédiaire). Simon Mercier en parle très rapidement sur son blog.

OSRM en version 0.3.3

Ce n'est plus vraiment une nouveauté, mais nous n'avions pas eu l'occasion de mentionner la sortie en version 0.3.3 du célèbre moteur d’itinéraire Open Source OSRM. Si vous souhaitez plus d'informations sur OSRM, nous avions eu l'occasion de lui consacrer un billet. Cette nouvelle version apporte notamment un meilleur support des transports en vélos ainsi qu'une meilleure gestion concernant les tournants.

QGIS 2.0 : roadmap

Eh non, pas de nouvelle version de QGIS cette semaine ! Cependant, une annonce de taille avec la publication par René-Luc D'Hont des différentes étapes avant la sortie de la version 2.0. Et qui dit version 2, dit beaucoup de nouveautés, que l'on pourra découvrir le 7 juin prochain en version stable. Pour vous donner (encore plus) envie, vous pouvez consulter cette série de posts sur le nouveau composeur d'impression, qui est déjà disponible dans la version de développement.

OpenLayers 3

Autre gros projet qui en est à une étape importante et pour lequel on attend beaucoup, c'est Openlayers avec la sortie de la future version 3. L'équipe de développeurs s'est réunie à Lausanne au début du mois pour un code sprint d'une semaine. Et au vu du résumé de l’événement fait dans ce post, ils n'ont pas l'air d'avoir chômé ! Si vous ne lisez pas tout, allez au moins voir les exemples.

Logiciel

esri2open

Vous aimeriez pouvoir transformer vos shapefiles en CSV, JSON ou GeoJSON, le tout depuis ArcGis ? Jetez donc un œil à esri2open, une boîte à outils développée avec le module python de ArcGis, arcpy (donc pour la version 10). Sinon, juste en passant, ça se fait très bien avec QGIS... et ça peut éviter d'arriver à des situations extrêmes, où vous avez de la donnée libre dans un format propriétaire (encore que le shp ne soit pas trop gênant).

OpenStreetMap

OSM et les transports en commun

La qualité et la couverture des données OpenStreetMap sont telles qu'il est maintenant possible de créer de véritables services à partir de celles-ci. Le dernier en date sur lequel nous sommes tombés? OpenBusMap. Ce service propose une carte où les transports en commun sont mis en évidence et cela à travers le monde entier. Le rendu est sympa et l'information facilement accessible. Dommage que l'interface ne soit qu'en Allemand. Dans le même style, n'oubliez pas que nous avons également notre service de transport en commun national à savoir OSM Transport.

Une cartographie routière officielle utilisant OSM

Départ en vacances au mois d’août avec la carte Michelin bien posée en évidence sur le tableau de bord de la voiture. Si nous avons tous déjà vécu cette scène de la vie quotidienne, celle-ci aura désormais une nouvelle saveur. En effet, il semblerait que Michelin intègre désormais les données d'OpenStreetMap dans son processus cartographique. C'est par l’intermédiaire d'un tweet de @RatZillaS que nous avons appris cette bonne nouvelle. Néanmoins, il ne me semble pas qu'il y ait eu d'annonce officielle de la part de Michelin. Quoi qu'il en soit, c'est une véritable reconnaissance pour ce projet communautaire.

Learn OSM

Autant je me passionne pour OpenStreetMap, autant je pars en courant quand il s'agit du wiki du projet. Je ne sais pas pour quelle raison précise, mais je n'ai jamais accroché au principe du wiki. En particulier je trouve que l'information y est difficilement accessible. Pas facile dans ce cas pour un nouveau contributeur d'y trouver l'aide nécessaire. Heureusement, différents projets ont vu le jour et permettent de passer le cap des premiers pas. Un qui me vient immédiatement à l'esprit est bien évidemment ce superbe livre collaboratif. À cette ressource, il convient d'ajouter maintenant l'ancien/nouveau LearnOSM. Cette initiative n'est pas nouvelle mais elle bénéficie d'une nouvelle architecture technique qui devrait faciliter les contributions et les traductions. Pour plus de détails, je vous conseille la lecture du billet paru sur le site de Humanitarian OSM ainsi que le billet paru sur le site de MapBox qui a grandement participé à cette évolution.

Zoom sur OpenStreetMap

Le dernier projet en date dans lequel s'est lancé Christian Quest, un actif contributeur et développeur d'OpenStreetMap, porte sur le rendu des données OSM à grande échelle. Comprenez par là qu'il a ajouté un niveau de zoom supplémentaire (niveau 18) et qu'il a donc été nécessaire d'adapter le rendu de nombreux objets à cette nouvelle échelle. Quelques exemples? Jeter donc un œil à ces terrains de foot et de tennis, ou ce superbe terrain de golf, ou encore l'orientation des passage piétons à l'angle de la rue. Je vous laisse découvrir les différentes améliorations au travers de cette visite guidée (notez les rendus adaptés au contexte local pour ne pas perturber le lecteur de la carte) :

 

Représentation Cartographique

Cartographie des "Cœurs du métro parisien"

Peut-être connaissez-vous déjà le site "Croisé dans le métro" ? Ce site vous permet de déposer une annonce à destination d'une personne que vous avez croisée et qui a attiré votre attention... Vous n'avez pas eu le temps de l' accoster, vous auriez aimé de lui laisser vos coordonnées, ce site est fait pour ça! "Dis moi où tu me plais", est une carte interactive spatialisant ces annonces dans le métro parisien. Regardez il y a peut-être une annonce pour vous ?

La couleur en cartographie journalistique

Une bonne représentation graphique se veut être efficace pour le lecteur, lui permettant ainsi une bonne compréhension du message proposé. Pour ce faire, le graphiste a un large panel d'outils à sa disposition : les formes, les couleurs, les textures... Miranda Mulligan revient sur l'intérêt du choix des couleurs dans les représentations graphiques, notamment "en cartographie". Tout cartographe sait que l'écriture cartographique n'est pas chose aisée!

Divers

La gestion des noms de domaine web, quel impact sur la cartographie?

Personnellement, je n'étais pas particulièrement au courant de cette évolution du web. L'ICANN, l'organisme, gérant les domaines du web (qui explique le .net de geotribu) a proposé certains noms de domaines génériques. Certains acteurs de la cartographie risquent d'être sensibles à cet article. En effet, un nom de domaine .map pourrait être nouvellement attribué. Plusieurs sociétés commerciales, dont Google se disputent cette attribution car cela permettrait de "booster" un peu plus leur référencement. Nous vous invitons à lire l'article original en anglais. Malgré cette évolution, dans notre idéal, il serait plus intéressant que ce domaine .map reste géré de manière neutre.

GeoServer Beginner's Guide

Vous avez envie de vous mettre à GeoServer mais ne savez pas trop comment vous y prendre ? GeoServer Beginner's Guide publié chez Packt publishing pourra peut être vous aider. Y sont abordés des sujets comme l'installation du logiciel jusqu'à la mise en production en passant par l'accès à distance via REST, le tout en 350 pages. Une critique du bouquin est faite ici.

Cartographe ou cartographe ?

L'origine de la "carte" date de la nuit des temps. De Ptolémée à Cassini, des portulans au SIG, des prouesses techniques aux prouesses graphiques, la cartographie n'a cessé et ne cesse d'évoluer. Mais aujourd'hui, savez-vous quel "faiseur de cartes" êtes-vous?

OpenStreetMap

Article sur OpenStreetMap dans le journal Sud-Ouest : Une carte maîtresse

En bref

MapGuide 2.5 sort en version RC1.

Mise à jour Mineure de LizMap-Web-Client : version 2.7.2

Les traductions de World Map Generator (cf. commentaire sur la RDP du 4 mars) sont disponibles (français et anglais).

Garmin Connect permet désormais d'afficher des fonds OpenStreetMap en plus de Google Maps et Bing Maps : annonce.

Récupération des données sur GeoFabrik facilitée en particulier pour les exports régionaux http://download.geofabrik.de

Ajouter un commentaire