09 nov 2012

News.png Vendredi c'est revue de presse chez GeoTribu, il faut mettre la main à la pâte de la récolte de la semaine, tout mettre en forme pour vous le présenter. Donc cette semaine pas mal de nouvelles chez OpenLayers 3.0 pour celles et ceux qui étaient passés à côté, un client méconnu HSLayers, des textures chez TileMill, des nouvelles de QGis, de l'interopérabilité avec OGR/GDAL, des cartes et des vidéos, un nouveau record chez OpenStreetMap, une chouette présentation d'Arnaud au GeOnG et un kit d'information. Bonne lecture !

Côté client

OpenLayers 3.0 Oui, je sais, vous allez dire que chez Géotribu on rabâche et que cela a déjà été présenté la semaine dernière. Mais bon, d'abord j'ai encore envie de parler d'OpenLayers 3.0 (na!) et en plus, il s'agit cette fois de Chris Holmes qui nous explique en long, en large et en travers le pourquoi du comment de cette nouvelle version. Au menu des nouveautés :

  • L'intégration des potentialités du WebGL notamment pour les représentations 3D
  • L'intégration de la librairie Cesium pour la gestion de la 3D
  • L'intégration de Google Closure Compiler pour l'optimisation du code

L'ensemble de l'article est disponible sur le blog d'OpenGeo.

Pour une présentation plus détaillée des potentialités, je vous laisse le soin de regarder la vidéo proposée par Tim Schaub qui parle plus d'aspects techniques et la feuille de route du projet

Pour profiter d'OpenLayers 3, il faudra être un peu patient car celle-ci est toujours en développement. Mais, si vous avez quelques euros de côté, sachez que vous pouvez participer financièrement à l'élaboration de cette future version. Ça me fait d'ailleurs penser, que je dois finaliser ma participation !

 

HSLayers 3.4.0 débarque Vous entendez plus souvent parler de GeoExt que de HSLayers dans nos colonnes mais il ne faut pas oublier ce projet, plutôt porté par une communauté originaire d'Europe de l'Est, il y a là aussi des choses à prendre. La nouvelle version apporte des améliorations sur la manière de gérer les légendes, une reprise de l'outil de mesures, des effets "cosmétiques" toujours vendeurs et des corrections de bug. Nous vous invitons à passer sur le billet de blog dédié à cette sortie. Attention à ne pas mettre le son trop fort si vous regardez les vidéos, votre boss va croire que vous préparez votre prochaine sortie nocturne du week-end ;)

 

Côté serveur

Textures TileMill Nous vous avions déjà parlé de la possibilité d'intégrer des textures et des effets dans la nouvelle version de TileMill. Je vous laisse découvrir quelques une des potentialités de cette fonctionnalité. Pour ma part, j'aime assez cette représentation toute colorée.

7977057641_4e5057961b.jpg
Source : wboykinm

 

QGis, le SIG "bureautique" polyvalent QGIS est connu pour son dynamisme pour la gestion SIG bureautique mais il est bon de voir quelles sont ses autres évolutions. Ainsi nous vous proposons de regarder la vidéo de Paolo Cavalllini (représentant de la société Faunalia.it), au FOSS4G Japon, qui vous donne un bon aperçu de ce que fait Qgis et surtout vers où il se dirige. Il est aussi intéressant de noter ses ponts avec des systèmes en ligne. Ainsi, vous pourrez découvrir un tutoriel pour savoir comment installer LizMap sur Windows avec OSGEO4W, Lizmap étant une solution permettant de publier ces cartes QGis en ligne. Par ailleurs, un nouvel outil est en cours pour permettre de gérer Geoserver avec Sextante dans QGIS. L'intérêt est qu'il semble faire le pont entre traitements SIG bureautique et traitement "on line" avec le WPS. Allez voir le code sur Github pour en découvrir plus.

 

News.pngUn peu d'interopérabilité avec OGR/GDAL Généralement, quand on parle d'interopérabilité, on parle de normes, de standards, de formats. Dans notre cas, nous voulons plutôt mettre en avant les ponts logiciels. Ainsi, nous vous proposons de mixer du propriétaire avec de l'opensource avec le plugin AmigoCloud OGR pour ArcGIS. L'intérêt est d'ajouter le support de tous les formats supportés par OGR/GDAL dans ArcGIS. Nous vous invitons également à consulter ce billet de blog pour approfondir. Par ailleurs, je reste toujours impressionné par le travail fourni par les contributeurs de Spatialite : ils ont créé un plugin qui permet de virtualiser toute source OGR. Je m'explique pour ceux qui utilisent Spatialite, on peut ajouter un fichier shp comme source sans l'importer directement. Maintenant, on peut faire la même chose avec n'importe quel format source supporté par OGR. L'intérêt : énorme pour synchroniser une base PostGIS et Spatialite par exemple, encore plus si vous vous dites que vous êtes dans un contexte de synchronisation entre une base centralisée et une autre pour support mobile. Pour avoir le détail de cette fonction, allez sur cet exemple illustré. Attention par contre: c'est avec la dernière version de OGR/GDAL que ça marche!

 

Visualisations cartographiques

Courants marins Vous vous rappelez la carte des vents aux Etats-Unis ? Presque du Van Gogh. Et bien le bureau de visualisation de la Nasa nous propose une carte des courants marins. Ça date un peu mais je l'avais loupé - alors voilà. Via une carte du monde

 

Représenter la prospérité autrement Comme quoi, parfois, cliquer sur les actualités de la page d'accueil de Yahoo nous apprend des choses intéressantes ... la preuve avec cette carte interactive de la prospérité dans le monde(142 pays en réalité), réalisée par le Legatum Institute. Une interface principale simple et attractive, chacun des critères y est decrit (l'éducation, la santé, la sûreté et la sécurité, l'économie, la gouvernance, la liberté individuelle, le capital social et l'entreprenariat, les opportunités économiques). Histoire de changer du PIB et de mesurer aussi et surtout le bien-être : Prosperity.com. News proposée par Pauline. Pour la petite histoire technique tout de même, c'est jvectormap qui est utilisé derrière ... mais si, vous savez bien, le framework carto en JS dont on vous a déjà parlé en mai 2011 et il y a deux semaines !

 

Des cartes, des cartes et encore des cartes Copie subjective de la réalité ou objet d'art, les cartes se prêtent à toutes les représentations. Cette semaine, nous vous proposons quelques clins d'oeil comme cette terre/pomme ou ces îles/soda. Continuons avec cette cartographie du coeur de la femme où l'amour est l'objet central ! Nous les hommes qui avons parfois tellement de difficulté à vous comprendre, peut être que cette représentation nous aidera à trouver le chemin de votre coeur.

 

Côté "Data"

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngNatural Earth Data en version 2.0.0 Nous vous en avions déjà parlé dans une précédente revue de presse et bien ça y est, la version définitive est sortie. Les principales modifications sont l'ajout de certaines données économiques, la reprise des géométries pour qu'elles soient compatibles avec le modèle de l'OGC (ceux qui ont utilisé PostGIS avec des données invalides comprendront). On a aussi de nouvelles représentations en niveaux de gris raster. Pour avoir toutes les informations, allez sur le billet de blog de Nathaniel Kelso. Bonne lecture!

 

200px-Openstreetmap_logo.svg_.png2 000 000 000 & 900 000 Même si j'aurai bien aimé, ce n'est pas la somme que j'ai sur mon compte en banque ! Non, il s'agit plus sérieusement du 2000* (je vous laisse ajouter les zéros manquants) noeuds de la base OpenStreetMap. Ce tout petit nœud perdu à Lisbonne est à lui seul de la vitalité et de la pérennité de ce formidable projet de cartographie collaborative. Notons également le passage du cap des 900 000 inscrits sur le site OSM avec un potentiel million début 2013 !

 

Divers

Introduction au WebMapping Je profite de ce billet pour faire un peu d'autopromotion. En effet, j'ai eu l'opportunité de présenter une introduction au Web Mapping lors du GeOnG 2012 organisé par CartONG. Mon objectif, au travers de cette intervention, était d'offrir au participant un aperçu général des potentialités actuelles du Web Mapping ainsi que les différentes solutions existantes. Si vous n'avez pas eu l'occasion d'y assister, je vous laisse également la découvrir :

Du code à la carte from arno974

 

Bien débuter en information géographique Il est vrai que même si l'équipe Geotribu n'est pas composée de "vétérans" du SIG, la plupart d'entre nous a déjà quelques années au compteur maintenant et nous oublions parfois de mettre du contenu davantage à portée d'un public moins spécialisé voire même débutant. Ainsi, nous vous proposons cette semaine de vous mettre le "pied à l'étrier" avec ce kit de formation sur l'information géographique qui, s'il vous demandera d'être débutant en SIG, nécessitera que vous maitrisiez "Shakespeare". Nous vous renvoyons au billet en français qui nous a amené à découvrir cette ressource.

 

Les nouveaux horizons de la cartographie sur le web Restons dans le même thème, avec cette présentation de Benjamin Becquet qui nous propose également un tour d'horizon du GeoWeb. Une place importante est logiquement accordée à Google mais il insiste également sur les limites de ce service et présente les alternatives potentielles. Pour ma part, j'ai trouvé cette vidéo particulièrement intéressante.

Les nouveaux horizons de la cartographie sur le... par parisweb

 

A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !