2
19 oct 2012

News.png Comme le prouve cette revue de presse, la semaine a été riche en actualités ! Au grand désespoir de votre chef vous allez devoir prévoir une bonne demi-heure si vous souhaitez tout lire ! Nous commençons comme d'habitude avec les sorties de la semaine et notamment l'intégration du plugin Atlas au core de Qgis ou encore le passage de geOrchestra sur Github. Profitons en pour faire un tour du côté des interfaces cartographiques avec la visualisation des déserts médicaux en France et un petit retour sur le concours de géovisualisation du salon de la géomatique du Festival International de Saint-Dié. Bien évidemment, nous ne pouvions pas oublier notre thème favori à savoir OpenStreetMap. En plus, nous arrivons cette semaine avec un super outil de surveillance des contributions ainsi que l'intégration des couches OSM dans le serveur cartographique du Système d'Information du Territoire Vaudois. Enfin terminons, avec quelques news diverses portant par exemple sur la cartographie du mot pain au chocolat ou chocolatine, l'acquisition de geoloqi par Esri ou encore l'organisation d'un prochain café carto. Bonne lecture

 

Sorties de la semaine

MapGuide 2.4 On apprend sur le site du projet de l'OSGEO la sortie de la nouvelle version de la plateforme de développement d'interfaces cartographiques en ligne, initialement développée par AutoDesk. Les nouveautés sont relayées sur GeoRezo.

 

geOrchestra sur GitHub L'organisation du projet a migré ses sources sur la fameuse plateforme de développement participatif GitHub. Comme expliqué dans le billet d'annonce du déménagement, le but est de favoriser les contributions tierces : le dépôt de geOrchestra.

 

Faire un atlas cartographique avec Qgis Bonne nouvelle pour les utilisateurs de QGIS, le très utile plugin Atlas est désormais directement intégré. Plus besoin d'installation annexe, celui-ci est désormais disponible depuis le gestionnaire d'impression. Grâce à cette intégration, vous pouvez rapidement et surtout facilement créer un atlas cartographique. Pour plus d'information, je vous laisse consulter l'annonce faite par Oslandia qui est à l'initiative d'Atlas.

 

Côté client

Cartographie de l'accès au soin avec Leaflet et OSM L'association UFC Que Choisir a récemment mis en ligne une application cartographique permettant de visualiser l'accès au soin en France. Bien que très utile, l'application n'a techniquement rien d'exceptionnel. Mais, et ça change tout, les concepteurs ont décidé de partir sur une option complètement libre, avec l'utilisation de Leaflet et OpenStreetMap. Comme quoi il n'y a pas que Google dans la vie !

 

Chocolatine ou pain au chocolat ? Je me souviens encore de mon arrivée sur Toulouse et de mon premier pain au chocolat acheté à la boulangerie ! Où plutôt devrais-je dire chocolatine. En effet, pour l'avoir vécu, dans le Sud Ouest de la France, le mot pain au chocolat est à supprimer de votre vocabulaire. Qu'en est-il alors de la répartition de ce terme sur le territoire français ? Pour le savoir, je vous conseille la lecture du billet réalisé par Adrien Van Hamme. Au-delà du sujet lui-même qui pourrait prêter à sourire, c'est la méthode employée et détaillée qui est intéressante. Je vous laisse donc découvrir comment il a réalisé cette superbe carte.

infographie3.png
Source :
Adrien Van Hamme

 

Geolocalisation et Node.JS Node.JS est un framework vous permettant d’exécuter du Javascript côté serveur. Oui, oui vous avez bien entendu les deux mots Javascript et Serveur. Les avantages de cette technologie sont nombreux, citons notamment des performances tout simplement époustouflantes, une gestion simplifiée des websocket et des fallback ou encore un seul langage aussi bien côté serveur que client. Bon je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir un exemple concret des utilisations potentielles.

 

OpenLayers.pngParticipez au développement d'OpenLayers Entreprises ou collectivités, si vous êtes utilisateur d'OpenLayers vous pouvez participer financièrement à son développement. En effet, un appel aux dons a été lancé pour continuer l'évolution vers la future version 3.0. Mon seul regret, c'est qu'ils n'aient pas mis un système de micro dons Je retire ce que j'ai dit : voir le gittip d'OpenLayers, merci à Eric Lemoine pour le lien. J'aurais souhaité verser quelques euros et ça aurait permis d'impliquer un peu plus la communauté. Néanmoins, je ne suis pas certain que nous aurions été beaucoup à faire cet effort..

 

Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges

La géographie à la fête Du 11 au 14 octobre dernier se déroulait le Festival International de Géographie de Saint-Dié, FIG pour les intimes. Véritable grand-messe de la discipline, le festival s'organise chaque année autour d'une thématique et d'un pays. Le 23è cru de 2012 était dédié au paysage et à la Turquie. Si on vous en parle, c'est que l'envergure de l'événement, désormais très médiatisé, le rend incontournable et les chiffres donnent le tournis : 50 000 participants, 600 intervenants, 80 conférences, etc. A noter que l'édition de 2013 (10 au 13 octobre) se verra exceptionnellement consacrée à la Chine, en tant que pays mais thématique également.

 

Le concours de géovisualisation Parmi les différents temps forts du festival, le salon de la géomatique propose de multiples activités (geocaching, posters, ...) dont le concours de Géovisualisation et Cartographies dynamiques, qui, logiquement, nous intéresse particulièrement ici ! Organisé en partenariat avec le CNRS et la revue M@ppemonde entre autres, le concours a distingué 3 projets innovants cette année :

  • Géophonia, "L’écouteur d’espace" par Jacques Pupponi, ONF, Val de Loire, EDESAC, Lille 3, Société Intuitive Travel. Applications web et mobiles proposant des cartographies sonores 3D interactives de lieux (principalement extérieurs, d'où le partenariat avec l'ONF) de façon à enrichir les balades, à l'aide d'audioguides GPS immersifs.
  • «Géovisualisation et paysages» - Entrer dans les paysages par les hyperpaysages avec le logiciel Ptviewer-Panorama par Dominique Mallaisy, enseignant à la retraite. Une interface de visite interactive sous forme de réalité augmentée, basé sur des "hyperpaysages".

Sinon, si vous avez des envies de concours et du javascript (ou du flash mais c'est le mâââl) au bout des doigts, n'oubliez pas de postuler au concours API IGN !

 

 

OpenStreetMap

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngUne surveillance améliorée Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté Who Did It, une application permettant de connaître les modifications (ajout, suppression, modification) effectuées dans une zone. A cet outil qui apporte déjà une plus-value certaine, vous pouvez dorénavant ajouter OSM Watch. L'interface est certes moins cartographique mais elle est plus configurable. En effet, une fois enregistré vous pouvez à loisir créer vos propres filtres. Ces filtres combinent à la fois des critères spatiaux (extent) et des critères attributaires. Ensuite, un flux RSS listant les différentes modifications est automatiquement généré ! L'utilisation combinée de ces deux outils apporte une grande finesse dans la surveillance des zones. il est ainsi plus facile de corriger ou d'anticiper des contributions incorrectes ou incomplètes. Encore bravo aux deux auteurs de ces applications.

 

Des tuiles de fond pour la Suisse Nous relayons ici l'initiative de l'Association pour le Système d'Information du Territoire Vaudois qui met à disposition un "géoservice d'images tuilées de type 'fond de plan' basé sur la combinaison des données d'OSM et de l'Administration Cantonale Vaudoise (bâtiments, relief et points adresses)" selon leur annonce sur les listes OSM Suisse. Ils souhaitent ainsi appuyer la dynamique de l'OpenData mais aussi permettre l'utilisation et la mise en valeur des données OpenStreetMap. Le service, au format WMTS pour les petits curieux technophiles (standard OGC expliqué), est évidemment ouvert aux membres de ladite association mais se veut avant tout un média de sensibilisation pour les professionnels.

 

Steve Coast souligne l'importance de l'adressage James Fee, le "chef évangéliste" de WeoGeo et surtout de Spatially Adjusted organise un hangout (système de visioconférence via Google+) régulièrement sur différentes thématiques. La semaine dernière, il avait notamment invité Steve Coast, le fondateur d'OpenStreetMap. C'était l'occasion d'avoir le point de vue du fondateur sur l'OSM d'aujourd'hui et surtout de demain. Si la question des liens avec Bing et Nokia maps est intéressante, on note l'importance que semblent revêtir les données d'adresses pour OSM dans les temps à venir et Mr. Coast espère bien que le récent don de la Knight Foundation au profit d'OSM et de MapBox aide en ce sens. Pour assister aux hangouts, vous devez avoir un compte Google+ et ajouter James Fee. Sinon, vus pouvez retrouver les enregistrements sur la chaîne Youtube dédiée. Cette semaine, c'est Michael Goodchild, le pionnier de l'information géographique, l'invité.

 

Divers

MapServer et la Nasa main dans la main C'est un partenaire de taille qui vient s'ajouter au palmarès de l'équipe du serveur cartographique MapServer. En effet, ce n'est autre que la Nasa qui a décidé de baser sa nouvelle architecture sur MapServer. Je vous laisse découvrir le communiqué de presse et j'en profite pour féliciter toute l'équipe du projet !

 

De la 3D dans QGIS Bien qu'un module 3D (Globe) soit en préparation, QGIS ne dispose pas encore d'interface ou de moyen simple de visualiser des données en x, y et z. Qu'à cela ne tienne, la magie de l'Open Source fait qu'il est possible en quelques lignes de code de résoudre cette limite. Pour vous le prouver Martin Laloux nous présente sur le Portail SIG les différentes manières d'y parvenir. Comme à son habitude, le tutoriel est très pédagogique et des plus intéressant !

 

Esri acquiert Geoloqi Après l'acquisition de geoIQ par Esri, c'est maintenant au tour de Geoloqi de se faire manger. Fondée en 2010, cette compagnie avait réussi à lever 350,000$ pour son développement. Les produits proposés par l'entreprise se focalisent sur la géolocalisation des individus via leur terminaux mobiles afin de leur proposer une meilleure interaction avec leur environnement immédiat. La stratégie d'Esri semble se dessiner autour des grandes tendances du moment à savoir les portails cartographiques collaboratifs ainsi que les services liés à l'hyper local. Ces différents services devraient à terme être directement intégrés à ArcGIS Online (voir figure ci-dessous). Si, au niveau économique, ces acquisitions sont logiques je serai curieux de voir comment va se dérouler l'intégration de ces entreprises. En effet, Esri possède une culture d'entreprise forte qu'il sera nécessaire d'intégrer. (Source : Directions Mag, Oregonlive et SlashGeo).

 


Source : Arcgis

Rendez-vous cartos Vous trouvez que le temps passe vite et parfois vous regrettez qu'en si peu de temps on en parle plus que de cartographie en ligne, de protocoles, de langages de programmation ? Notez donc les deux dates qui suivent dans votre bon vieil agenda ! Le 23 octobre (mardi prochain) du côté de La Mutinerie (Paris, 19è), l'association Meta Carto invite les intéressés autour d'une réflexion sur la représentation cartographique du temps : "Assoiffés de temps mais noyés sous les temporalités ; La cartographie d’information peut-elle nous aider ?". En savoir plus sur ce café intemporel. S'adressant à un public plus resserré (doctorants mais ouvert aux intéressés tout de même), la Maison des Sciences de l'Homme de Strasbourg invite à un atelier doctoral pluridisciplinaire les 15 et 16 novembre prochain autour du questionnement : "Les cartes anciennes, une source pour les SHS (Sciences Humaines et Sociales) ?". De quoi faire travailler les méninges et mettre ses connaissances sur la cartographie en perspective ! L'annonce sur Hypotheses.org et le programme complet.

 

Tutoriels vidéos Pour finir la revue de presse, un petit coup de projo en forme de brève sur un blog dédié à des tutoriels vidéos d'utilisation de différents logiciels SIG : Mapinfo, QuantumGIS, ArcGIS, GRASS, uDig, Geoserver, PostgreSQL/PostGIS, R, et Talend et d'autres occasionnellement. Portant pour la grande majorité sur des usages basiques, c'est une vraie mine où envoyer ses stagiaires pour qu'ils y cherchent les réponses à leurs questions : entrée de la mine.

 

A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !

Commentaires

Une petite nuance au sujet des cafés cartos : il en existe plusieurs. Celui que vous mentionnez est lié à l'association Meta Carto., qui ne fait pas de cartographie géographique mais de la "cartographie heuristique", c'est à dire des schémas d'idées.

Celui que je considère comme le véritable Café Carto., car organisé et animé par des géographes, est celui qui est organisé par J. Desclaux-Salachas du CFC, dont vous pouvez lire les comptes rendus sur le site des cafés géo. : http://www.cafe-geo.net/rubrique.php3?id_rubrique=9 et lire les annonces sur FB : https://www.facebook.com/CafesCartographiques?ref=ts&fref=ts

Laurent Jégou

Merci pour ces précisions Laurent !