4
21 avr 2012

News.png Une fois n'est pas coutume, nous avons dû déroger à notre règle de publier la revue de presse le vendredi, l'équipe étant débordée. Ça valait le coup d'attendre: des news sympas cette semaine, nos coups de coeur sont la sortie de OpenLayers-Symbology qui permet de faire de l'analyse thématique et de MapStory qui permet de raconter des histoires. Par ailleurs, surtout des nouvelles OpenStreetMap. C'est bien le projet le plus foisonnant en ce moment ... et c'est pas près de s'arrêter selon nous.
Cette semaine une nouvelle version de l'indispensable MapOSMatic, l'annonce du State of the Map qui aura lieu cette année au Japon, le projet CapStreet sur la mobilité et un sujet sur comment faire des images aériennes avec des ballons.
Du côté des jolies cartes de la semaine, la palme revient à Derek Watkins pour sa carte en HTML5 sur la densité de la population mondiale et une carte glissante dessinée avec un BIC du plus bel effet.
Enfin, une superbe série de cours sur Grass par Ludovic Granjon ainsi qu'une présentation assez complète de Geoserver.


Sorties de la semaine

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngNouvelle version de MapOSMatic
Lancé en 2009, MapOSMatic est un service web libre et gratuit permettant d'effectuer à la demande le rendu d'un plan de ville basé sur les données OpenStreetMap (OSM). Sur les cartes générées se superpose une grille indexée afin de facilement localiser les rues. MapOSMatic a rapidement gagné en popularité et il est aujourd'hui, l'une des applications incontournables de la sphère OSM.

Cette semaine les principaux développeurs du projet ont publié une nouvelle version comportant un grand nombre de fonctionnalités. Citons notamment :

  • Le rendu des cartes au format poster est maintenant réalisé sur des formats de papier standard de grande taille (A3, A2, A1,etc.)
  • La possibilité d'effectuer le rendu de cartes multi-pages
  • La possibilité de choisir différents styles pour le rendu de la carte (ex : MapQuest)
  • La possibilité de choisir n'importe quelle ville dans le monde
  • ...

MapOSMatic est un projet libre (licence Affero General Public License v3) et les développeurs travaillent sur leur temps libre. C'est pourquoi, si vous souhaitez participer à l'aventure, n'hésitez pas à les "sponsoriser". Les sommes recueillies serviront notamment à financer l'achat de matériels et les frais de déplacement.


Raconte moi une histoire avec Mapstory
Depuis quelques mois maintenant, nous avions identifié le projet Mapstory mais sans avoir de démo concrète ni de code à se mettre sous la dent. C'est rattrapé maintenant. L'application est disponible en ligne et paraît prometteuse. Elle est basée sur Géonode, un logiciel qui s'appuie sur Django et GeoAdmin Suite pour gérer des cartes et pouvoir en créer de nouvelles. Plus qu'un long discours, allez sur le site officiel pour voir par exemple le trajet de Marco Polo. Si vous voulez voir le code, passez sur le dépôt Github du projet.


OpenLayers-Symbology ou vers la démocratisation de l'analyse thématique
Un travail vraiment très intéressant a été réalisé sur la constitution d'une librairie qui apporte des fonctionnalités supplémentaires en matière d'analyse thématique dans OpenLayers. Nous sommes heureux de vous faire découvrir OpenLayers Symbology par l'intermédiaire du billet de blog du développeur. Assez bluffant avec le support pour les chloroplèthes, les cartogrammes non continus, la représentation par densité de points, par isolignes et enfin les symbologies multivariées. De quoi jouer même si les performances restent à tester. Nous oublions: pour le code c'est ici


52° Nord WPS sort en version 3.0
La semaine dernière, on vous parlait de GeoTrellis pour faire des géotraitements en ligne mais les serveurs WPS sont une autre solution.
Si vous suivez un peu les serveurs WPS, il y a Zoo Project (multilangages), PyWPS (basé sur Python), Geoserver (qui implémente la norme aussi) et enfin 52° North WPS basé sur Java. Ce dernier vient de sortir en version 3.0. Il apporte à la fois plus de robustesse au niveau de la qualité du code (avec des tests), des bugfixes et en nouvelle fonctionnalité le support de R. Ainsi la brique rattrape son retard sur PyWPS qui supporte déjà R. Pour en savoir plus, allez sur l'annonce officielle et sur le récapitulatif des fonctionnalités.


Un nouveau logiciel serveur dédié pour l'imagerie satellitaire: EOxServer
Quand on lit les spécifications du logiciel, on voit nettement ressortir l'influence du domaine "Espace": le projet a été financé pour parti par l'ESA (European Spatial Agency), il se se présente comme un serveur de données d'observation de la Terre (le EO du nom comme Earth Observation) et enfin fourni les principaux webservices OGC liés à la couverture spatiale (avec le WCS et le plus générique WMS). Enfin, il repose sur des briques existantes (Python, MapServer, Django, GDAL) Si vous voulez approfondir et l'essayer, allez sur le site officiel.


Une carte interactive en HTML5
Derek Watkins, un étudiant américain en géographie publie sur son blog cette jolie carte interactive en HTML5 de la densité de la population au niveau mondial. En déplaçant le curseur on fait varier la densité et donc le rendu de la carte. Pour plus d'informations sur sa création, c'est ici. A noter que l'auteur a utilisé QGIS.


OpenStreetMap

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngState of the Map
Le prochain State of the Map, l'événement annuel des afficionados de la cartographie libre, se tiendra au Japon et plus particulièrement à Tokyo. Si vous souhaitez profiter de tarifs préférentiels, sachez que vous avez encore une quinzaine de jours pour vous inscrire. Alors n'attendez pas !


vizzuality.pngUne carte glissante dessinée avec un BIC
Il ne sont pas en mal d'inspiration les designers et les développeurs de chez Vizzuality. Leur dernière oeuvre, une carte glissante dont les contours des objets seraient comme dessinés au stylo Bic. Rien d'exceptionnel en terme de sémiologie graphique mais ce genre de représentation bouscule nos habitudes cartographiques et ce n'est pas plus mal. En tout cas, le résultat est visuellement réussi, félicitations. L'outil utilisé s'appelle VECNIK et le code, c'est Github pour changer


Source : Vizzuality


capstreet.pngOSM, CapStreet et l'aide aux personnes à mobilité réduite
OpenStreetMap (OSM) est une base de données cartographique libre et collaborative. Loin de ne recenser que le réseau routier, le spectre de la base inclut une gamme très large d'information (accessibilité des lieux, hauteurs des trottoirs, etc.) dont certaines peuvent être utiles pour les personnes à mobilité réduite. Nous connaissions déjà le site WheelMap permettant d'indiquer accessibilité d'un lieu pour les personnes en fauteuil roulant et sur le même principe il existe dorénavant CapStreet. Cette application, réalisée par des étudiants de l'école informatique Ingésup de Toulouse, est même qualifiée pour la finale française de l'Imagine Cup 2012. Bonne chance aux étudiants et surtout félicitations !


200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngOpenStreetMap vu du ciel
Intialement, cette news aurait du être rangée dans la catégorie Google Maps, mais, à ma grande surprise, ce que je vais vous présenter ici est également valable pour OpenStreetMap. En fait, il s'agit d'une initiative conduite par Google et des chercheurs du Public Laboratory for Open Technology and Science permettant de réaliser des prises de vues aériennes à partir d'un cerf volant ou d'un ballon. Toute la démarche et les outils sont détaillés sur la page du projet (cerf volant et ballon) avec même un kit que vous pouvez acheter pour 85$. Bon, ok c'est cool tout ça, mais j'en fais quoi de mes images ? Vous pouvez alors ensuite les mettre en ligne sur le site MapMill où des internautes volontaires auront la lourde tâche de juger la qualité et l’intérêt de vos prises de vues afin qu'elles soient ensuite intégrées à Google Earth ? Si j'ai bien compris le système, c'est grâce au logiciel MapKnitter que vos images peuvent être ajoutées sur MapMill. Et OpenStreetMap dans tout ça me direz-vous ! Oui, oui j'y arrive. En fait, MapKnitter permet de superposer vos images à un fond google maps mais aussi à OpenStreetMap ou Bing. De plus vous pouvez également spécifier la licence (domaine public, Creative Commons, etc.) attachée à vos images. Pour rappel, un service similaire existait déjà, OpenAerialMap mais celui-ci ne semble plus maintenu. Cela serait peut-être l'occasion de le relancer en liant ces deux projets... (source : Clubic)


Divers

grass.pngGrass, pas à pas
Ce n'est pas un, mais bien quatre tutoriels sur le fameux logiciel SIG Grass que nous offre Ludovic Granjon ! Ces tutoriels à la difficulté croissante vous permettront dans un premier temps de prendre le logiciel en main. Une fois familiarisé, vous apprendrez comment importer des couches vectorielles et des couches matricielles. Enfin, pour terminer vous vous amuserez à géoréférencer une image. Un grand merci à Ludovic Granjon et Martin Laloux pour ces excellentes ressources.

geoserver.pngTour d'horizon de Geoserver
Vous connaissez certainement GeoServer ? Si ce n'est pas le cas, je vous invite à consulter la présentation (ci-dessous) effectuée par Andrea Aime (GeoSolutions) et Justin Deoliveira (OpenGeo) lors du dernier FOSS4G-NA. Celle-ci reprend sur plus d'une cinquantaine de slides, l'historique du projet ainsi que les améliorations et les nouvelles fonctionnalités :


A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !

Commentaires

Merci pour l'annonce des articles sur GRASS, une précision tout de même, je ne suis pas l'auteur de ces 4 articles (mais d'un seulement, le 4ème), les 3 premiers sont l’œuvre de Martin Laloux.
Merci à lui donc.
Ludovic

Merci de la précision. News mise à jour.

La carte de densité de Derek Watkins n'est pas basée sur la technologie HTML5
mais sur une utilisation efficace du javascript (+ Jquery) permettant de modifier la partie affichée d'une image PNG (ici m.png)

L'utilisation de la balise Canvas, ou des API HTML5 n'est pas au rendez-vous dans cet exemple il me semble
(je peux me tromper ... mais j'ai rien vu de tel dans le code !)

Hola,

Il y a bien une balise Canvas dans le code (2 en fait). L'auteur indique : "Javascript/HTML5/Canvas support required".