2
04 nov 2011

News.png Fidèles lecteurs et lectrices de notre revue de presse ce fût encore une semaine chargée dans le petit monde du GeoWeb. Ne perdons pas de temps et attaquons immédiatement les annonces. Tout d'abord c'est avec regret que nous vous annonçons la fin du service WMS OnEarth. Malgré ces temps économiques troubles, basculons ensuite côté business avec le rachat de C3 Technologies et de Simple Geo. Enfin ne manquez pas également toutes les annonces Open Data. Ma parole ça devient une véritable mode j'ai l'impression ! Bonne lecture.


Services cartographiques

google.pngGoogle toujours plus loin
Nous vous avions déjà parlé la semaine dernière de la possibilité d'explorer l'intérieur des magasins, restaurants, etc. avec Google Maps (ex ). Cette fonctionnalité, bien évidement liée à Google Places, s'étend désormais également aux parcs. Vous trouverez plus d'infos à propos de cette initiative sur le blog officiel de Google et sur presse-citron. Google vous propose maintenant de surveiller votre quartier. Il ne s'agit pas d'espionner le jardin du voisin ou de pirater son réseau wifi mais plus simplement d'être tenu au courant de l'imagerie spatiale et de sa mise à jour sur un lieu donné. Vous pouvez consulter vous inscrire au service en allant sur le site dédié FollowYourWorld.


nasa.pngOnEarth abandonné
On savait depuis plusieurs mois déjà que les coupes sèches dans le budget américain avaient fait du mal aux services de diffusion des données libres et/ou avec des droits permissifs. Ainsi, nous apprenons la nouvelle de la disparition de OnEarth, un service qui permettait d'avoir accès aux couches de MODIS, un satellite US. Il n'y aura plus de mise à jour des données et les services WMS associés ne fonctionneront plus. L'annonce est disponible sur le blog de James Fee. Triste nouvelle :(


socialnetwork.pngRéseaux sociaux et cartographie
Quand on pense réseau social en faisant du SIG, on pense Foursquare ou Gowalla mais en fait il existe beaucoup d'autres usages des réseaux sociaux associés à la géolocalisation. Ainsi des enseignants s'amusent à faire travailler leurs élèves sur des projets liés à la localisation et aux réseaux sociaux. Nous avons ainsi découvert le projet geotweet que nous vous proposons de découvrir en lisant le "mode d'emploi" ainsi que le billet de blog qui donne les idées directrices.
Toujours dans la continuité de ce croisement entre réseaux sociaux et géolocalisation, nous vous proposons de découvrir un service qui s'appuie sur la géolocalisation et les tendances du web nommé GeoIQ social (porté par la société qui fait Geocommons). Nous vous invitons à consulter l'annonce officielle pour en savoir plus. Si vous voulez jouer avec ce genre d'outils, allez récupérer le workshop qui portait sur l'utilisation de Node JS et de PolyMaps fait à l'occasion du FOSS4G. L'exemple sur les websockets illustre un usage temps réel de twitter et de géolocalisation.


Business et SIG

apple.pngApple investit
En voilà une nouvelle qui aura fait couler de l'encre numérique. Apple a récemment acheté la société C3 Technologies spécialisée dans la 3D. Il y a quelque temps déjà le rachat de la société Poly9 laissait entrevoir une incursion d'Apple dans le monde de la cartographie. Cet épisode confirme cette orientation. Les vidéos disponibles sont en tout cas de toute beauté comme le prouve cette vision de la statue de la liberté.
Au-delà de ça, que peut-on tirer comme conclusion ? Tout d'abord, cela fait quelque temps déjà que le torchon brûle entre Google et Apple. Au regard de l'importance du marché potentiel lié à la géolocalisation, il est donc normal que la firme souhaite disposer de sa propre solution cartographique.
Néanmoins, la question que l'on peut se poser est : comment Apple arrivera à se démarquer de l’hégémonie de Google sur tout ce qui touche au spatial ?
Une affaire à suivre !
(source : 9to5mac)



simplegeo.jpgAcquisition de Simple Geo par Urban Air Ship Vision
Au jeu des rachats et des tractations, c'est au tour de la société SimpleGeo de jouer ou plutôt d'être jouée. Pour plus de détails sur ce changement de propriétaire, n'hésitez pas à consulter l'annonce faite sur le blog de Simple Geo, celui d'Air Ship Vision et le communiqué de presse. Pour rappel SimpleGeo est était une société dont l'objectif est de fournir toute l'infrastructure nécessaire (API, stockage, etc) nécessaire à la création d'applications incluant la dimension spatiale. Urban Air Ship est quant à elle spécialisée dans les notifications en mode push et les solutions de paiements au sein des applications mobiles.


OSM et OpenData

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngOpenStreetMap Statistiques
Combien de membres sont inscrits sur le site OSM, combien de noeuds, chemin ou relations existe-t-il ? Vous vous êtes déjà peut-être posé ces questions sans pour autant pouvoir y répondre. Si c'est le cas, sachez qu'il existe spécialement un service dédié nommé OsmStats. Vous apprendrez ainsi que le nombre de noeuds dans la base est d'approximativement 113 216 603 ou encore que nous approchons les 500 000 membres. Merci à Pascal du blog neis-one pour l'info. A noter qu'il existe également une page officielle de stats sur le wiki. C'est certes un peu plus rustique mais ça peut servir :)


200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngIntroduction à OpenStreetMap
Il y a quelques mois déjà nous vous avions parlé de la sortie de plusieurs livres sur OpenStreetMap. Nous en profitons pour compléter la bibliographie en vous proposant de lire ce manuel qui sait se mettre à la portée du lecteur (qui malheureusement doit être anglophone ... mais la communauté française est active)


8motions.pngOpencellid
Il y a quelques mois déjà nous vous avions parlé d'un projet nommé OpenBmap, ainsi nous sommes heureux de vous présenter son "cousin", Opencellid qui est un projet open source initié par 8Motions.
Le but de ce projet est de créer une base de données complète des cell ID au niveau mondial avec leur localisation.
Un cell ID est un identifiant unique d'une antenne GSM. Un téléphone étant toujours connecté à une antenne et connaissant la position de cette antenne, il est possible d'estimer sa position (avec plus ou moins de précision en fonction de la densité des antennes dans les environs).
Cette technologie de localisation est très utilisée par les smartphones car bien que moins précise que le GPS elle consomme moins de batterie et fonctionne à l'intérieur des bâtiments.
Opencellid met à disposition des outils pour participer au projet. Une API est également disponible et les données complètes sont téĺéchargeables aux formats txt et kml.


open_data.jpgLâcher de liens OpenData
Nous avons un peu accumulé de retard sur les news Opendata, ainsi nous proposons de découvrir que l'Espagne met ses données par défaut en OpenData avec cette annonce en anglais sur le site de EPSI platform et celle-ci en Espagnol. Nous continuons nos annonces avec l'ouverture du site opendata du Grand Toulouse.
Les municipalités ne s'arrêtant pas d'ouvrir leurs données, la commune de La Rochelle suit aussi le mouvement avec son portail.


Evènement: Venez aux "Data Tuesday"
On finira par une touche relative au business de l'opendata avec la mise en place d'un évènement intitulé les "Data Tuesday" mené par trois startups (Data Publica, CaptainDash, MFG Labs). Cet évènement (en fait, il aura lieu tous les jeudis) nous paraissait intéressant à signaler car il s'intéresse à des thèmes qui nous sont chers et qui ont tous un intérêt par rapport au SIG : la Big Data qui concerne le dimensionnement, la DataViz qui s'intéresse à la manière de représenter l'information (les cartes sont un des moyens) et l'OpenData avec la question du rapport au citoyen et à son appropriation de la tendance des données ouvertes. Pour en savoir plus, allez sur l'annonce officielle.


Côté applications

Recherche indexée des plus proches voisins dans Postgis
Paul Ramsey explique que la recherche indexée des plus proches voisins sera disponible dans Postgis 2.0 avec Postgresql 9.1.
Cela permettra des calculs de distance beaucoup plus rapides pour les géométries de type point.
Les index étant des enveloppes (bounding boxes) ils ne permettent qu'une approximation pour les géométries de type ligne et polygone. 2 nouveaux opérateurs sont introduits :

  • <-> : Retourne la distance entre les centroïds de 2 enveloppes
  • <#> : Retourne la distance entre 2 enveloppes

Vizzuality qui a participé au développement met en ligne une vidéo illustrant cette nouvelle fonctionnalité sur le blog de leur projet CartoDB.


Java et GeoWeb = PolyMap3
Si vous vous demandez que donnerait l'union de Udig + OpenLayers + GeoServer, ne cherchez plus. La réponse est : Polymap3. D'initiative allemande ce projet a été conçu pour offrir aux landers allemands une interface conviviale afin de permettre la création d'un atlas s'appuyant sur OpenStreetMap. Une démo de cet atlas est d'ailleurs consultable à cette adresse. On leur dit qu'ils ont un problème avec le control :p ? Plus sérieusement, si vous souhaitez avoir également une démo de l'outil Polymap3, ça se passe ici : login -> guest et password -> guest.
Je dois avouer que même si je ne suis pas un grand grand fan des interfaces java, celle-là est plutôt bien réalisée. Au départ, cela prend un peu de temps à comprendre comment afficher notre carte mais ensuite tout se déroule correctement !


geoserver.pngNouvelle version d'ImageIO-Ext
Restons sur du Java et Geoserver et profitons-en pour vous annoncer la sortie d'une nouvelle version (1.1.2) de l'extension ImageI/O-Ext.
Développée par Geo-Solutions, celle-ci permet d'améliorer les capacités initiales de la librairie image I/O de java en ajoutant notamment le support du format JPEG2000 ou encore celui du format Tiff.


Détente

La plus vieille carte du monde
Terminons cette revue de presse en effectuant un grand bond dans le passé, plus précisément 600 ans avant Jésus-Christ. C'est en effet de cette époque que daterait la (l'une) toute première carte.
Peinte sur une tablette d'argile, celle-ci a traversé les siècles pour se présenter à nous aujourd'hui chargée de tout cet héritage historique.
Cette carte représente d'une manière très schématique le territoire babylonien. Bien évidemment les notions d'échelles sont absentes et les représentations sont plus que subjectives.
Mais c'est aussi cela une carte, une vue de l'esprit... A l'heure du GeoWeb il est parfois intéressant de regarder le passé et de s'en inspirer.
(source : La boite verte)


A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !

Commentaires

Pour info, le manuel est en cours de traduction ici :
http://booki.flossmanuals.net/openstreetmap_fr/_edit/
Et les renforts sont bienvenus !

Super initiative ça !
Nous essayerons d'ajouter notre pierre à l'édifice.

A.