4
14 oct 2011

News.pngVous ne le savez peut-être pas, mais le Week-End dernier un événement important a eu lieu : la création de l'association OpenStreetMap France. Mais rassurez-vous nous ne parlerons pas que de ça. En effet nous aborderons également l'Open Data, Postgis ou encore Google Maps. Bonne lecture

 

OpenStreetMap

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngNaissance D'OSM France Cela faisait plusieurs mois que l'idée d'une association OpenStreetMap France mûrissait. Il y avait ceux qui étaient pour et ceux qui étaient contre. Mais les statuts de l'association ont finalement été adoptés avec par la même occasion l'élection des onze membres de son premier conseil d'administration. Pour plus de détails, je vous invite à consulter le billet paru sur le site d'OSM-fr. Nous souhaitons tout le meilleur à ce projet ! Vous êtes conviés à la réunion du CA par IRC ce vendredi où le choix du logo sera entériné ! Personnellement nous avons une petite préférence pour celui de la seconde ligne à droite.

logo_osm-choix-fr.png

 

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngDiagnostic des communautés OSM Derrière OpenStreetMap, il y avant tout des contributeurs, des fourmis de l'information géographique qui mètre après mètre digitalise, enregistre, modifie des portions du territoire. A titre d'exemple, 75% des limites administratives des communes de France sont aujourd'hui tracées ou encore 97% des routes du Danemark ! Comment mesurer cette intense activité communautaire ? Martijn van Exel apporte un début de réponse dans l'article paru sur son blog. Bien que l'idée est intéressante, je reste tout de même moins fan de la sémiologie utilisée !

 

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngOutils de gestion de la qualité et de la contribution On connaissait OSM Quality Assurance, voici maintenant OSMTM (OpenStreetMap Tasking Manager) qui est utilisé par exemple pour HOT (Humanitarian OpenStreetMap Team) comme l'illustre ce billet. Concrètement, cela permet de :

  • définir des zones sur lesquelles il est nécessaire de digitaliser
  • réserver une zone, comme ça vous êtes le/la seul à travailler dessus
  • suivre l'avancement de la digitalisation
  • etc.

Vous trouverez le code source associé sur ce dépôt Git.

osm_tasks.png

 

200px-Openstreetmap_logo.svg_.pngQuelques exemples d'usage Terminons cette longue liste OSM par un exemple , passé un peu inaperçu, mais dont l'approche est particulièrement intéressante : il s'agit de pouvoir utiliser OSM sur votre Kindle donc avec une visualisation en niveau de gris. Le support m'a intéressé mais j'ai aussi pensé à l'application à l'impression noir et blanc et à l'usage "photocopie". Appréciez dans ce deuxième exemple, un peu plus classique, l'initiative d'une grande ville qui commence à s'approprier OSM. Il s'agit de Strasbourg, nous vous invitons à découvrir cette application (bon ok, c'est du Flash mais déjà ils utilisent OSM, c'est bien :p).

 

OpenData

OpenData, ça continue Cette semaine, nous aurions tendance à dire que comme d'habitude, de nouvelles collectivités ouvrent leurs données. Chacune a son rythme, libère plus ou moins de données, plus ou moins exploitables avec des licences variées. Ainsi Nantes devrait ouvrir ses données en fin d'année et lancer un concours. De même, la ville de Lyon prévoit d'ouvrir ses données et celle de Toulouse a aussi emboîté le pas comme illustré sur le site de la "Cantine" de Toulouse . Nous avons même parfois le tournis tellement il y a d'informations sur le sujet :) Un grand remerciement à @libertic sans qui le sujet serait nettement plus pauvre sur Twitter.

 

OpenData et IGN Oui vous avez bien lu le titre. L'IGN est impliquée depuis plusieurs années maintenant dans l'OpenData. Si vous avez loupé les changements et les initiatives de notre Institut de Géographie Nationale sur le sujet, Alain Chaumet vous propose un rattrapage en consultant ce "long tweet".

 

OpenData, un exemple complet Si vous vous intéressez à l'OpenData mais ce qui vous intéresse c'est de savoir comment on part de rien et comment on arrive à quelque chose, nous vous convions à consulter cet exemple qui montre tout le processus. Attention, l'article reste plutôt technique: il utilise Google refine, couchdb entre autres et est en anglais.

 

Database

1279125268_Database_1.pngTour d'horizon des bases de données spatiales Lors du colloque Geomatique 2011, Simon Mercier a réalisé un intéressant comparatif des bases de données spatiales. Si tout comme moi, vous n'avez pu y assister, sachez que sa présentation est en ligne. Si le sujet vous intéresse, sachez que vous pouvez également consulter celle de Nicolas Ribot effectuée lors des dernières Rencontres SIG la Lettre.

 

1279125268_Database_1.pngLeafLet et CartoDB Petit tour maintenant du côté des solutions émergentes. Leaflet, CartoDB, cela vous dit quelque chose ? Si c'est le cas, alors je vous propose un petit cour de rattrapage grâce à l'auteur du blog geomusings. De plus, sachez que depuis très récemment, le code source de CartoDB a été libéré, alors pourquoi s'en priver ?

En vrac

Un peu frustré d'avoir des infos difficiles à trier et à faire rentrer dans les cases, nous vous proposons un "lâcher" de liens moins conventionnel par rapport à nos habitudes.

Lâchers de liens innovation dans les SIG Cette semaine nous vous proposons de l'innovation terme de représentation avec le site de la commission de néocartographie de l'ICA Ensuite, c'est de l'innovation en terme de technologies avec encore des références à l'HTML 5 au travers de l'hypothèse de la disparition de la génération des tuiles en webmapping avec ce billet de blog. Après, nous passons ensuite aux usages avec des questions sur la géolocalisation dans les bâtiments. Nous finissons enfin par deux sites qui concernent le web 3.0 géographique ou le web géosémantique avec deux sites espagnols traitant du sujet: http://geo.linkeddata.es et http://aemet.linkeddata.es

Lâchers de liens PostGIS Ce qui arrive sur PostGIS "sent bon". Depuis plusieurs mois, nous vous en parlons. En attendant la sortie de la version 2.0 de PostGIS fin de l'année, début de l'année prochaine, nous vous convions à lire cet l'article qui décrit que la recherche de proximité va devenir plus simple. Les auteurs de "PostGIS in Action" vous expliquent le package des extensions dans PostGIS. Enfin pour ceux qui veulent un cours introductif à PostGIS, nous vous proposons de redécouvrir les tutoriels de OpenGeo, une des principales sociétés contributrices sur Geoserver ou GeoExt. Le lien précédent sert à organiser la contribution en matière de traduction mais nous vous le proposons car il permet de se faire un bon aperçu de la documentation existante.

google.pngGoogle Maps et WebGL Cette nouvelle a fait le buzz ces trois derniers jours ! C'est bien simple, ma timeline est saturée par cette google mania qui semble envahir le monde du GeoWeb. A quoi cela est du ? Tout simplement, au fait que Google propose dorénavant d'utiliser WebGl comme moteur de rendu pour Google Maps. Bien évidemment, un navire (très) récent(Chrome 14, Firefox 8, etc) est nécessaire. Si c'est le cas, vous verrez apparaitre en bas à gauche de votre fenêtre Google Maps, un encart vous proposant de basculer en mode WebGl :

mapgl.png

Une fois acceptée et le didacticiel passé, vous disposez de toute la puissance de WebGL appliquée à la cartographie. Des images valent mieux qu'un long discours. Je vous invite à consulter cette vidéo pour en savoir plus :

 

A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !

Commentaires

J'adore de plus en plus cette revue de presse hebdomadaire.
Merci !

Merci également à vous d'être de plus en plus nombreux à nous suivre :)

Super la revue de cette semaine.

Je pressens aussi une grosse poussée de puissance pour PostGIS :p

Je suis d'accord avec toi pour le choix du logo Arnaud, je sus déjà sur le canal IRC prêt à voter !
Pour ceux qui veulent venir participer : irc://irc.oftc.net/osm-fr
Si vous êtes sur Firefox vous n'avez pas besoin de client IRC. Il suffit de choisir Mibbit puis de choisir un nick (pseudo).

Julien

Merci Julien pour les infos firefox/IRC !