3
03 déc 2010

qgis.pngDébutons cette revue de la semaine avec une excellente nouvelle, celle de la sortie de QGIS 1.6 répondant au doux nom presque imprononçable : Copiapó (ie. c'est une ville au Chili). Les améliorations portent notamment sur un meilleur placement des étiquettes, la possibilité d'utiliser un plus grand nombre de symbologie ou encore la gestion du WFS-T. Pour la liste complète je vous renvoie à l'annonce officielle parue sur le blog de Qgis (en) ou alors sur l'excellent billet d'Oslandia (fr). Pour ma part, je ne sais pas si cela est juste une impression, mais j'ai noté une amélioration des performances de QGIS (Merci au GSOC et à Yves Jacolin pour l'info cf twitter). En effet, mes fichiers volumineux s'ouvrent plus rapidement et le rafraîchissement lors d'un zoom est quasiment instantané. De plus, cette version intègre Qgis-MapServer qui devrait intéresser au plus haut point nos lecteurs fans de la carto sur le web. Nous en avions déjà parlé dans un précédent billet mais pour un aperçu plus visuel, je vous renvois à l'exemple déployé par 3liz ainsi qu'au billet correspondant. Enfin, concluons ce billet avec un petit coup de pub pour le document réalisé par Martin Dobias portant sur PyQGIS. Vous y apprendrez toutes les arcanes du développement de plugin sous QGIS. Merci au blog linfiniti pour cette info.

 

logo.gifLe 23 Novembre dernier, en compagnie de Nathalie Kosciusko-Morizet, l'IGN a fêté ses 70 ans. Cet événement a été l'occasion d'annoncer officiellement la diffusion prochaine (1er janvier) du Référentiel à Grande Échelle (RGE) au seul coût de diffusion. Cette décision est applicable pour tout organisme exerçant une mission de service public et ne présentant pas un caractère industriel ou commercial. La vidéo de l'intervention de notre Ministre du Développement Durable est consultable sur le site internet de l'IGN.

 

OSM_logo.pngLa nouvelle version de Potlach, l'éditeur en ligne d'OpenStreetMap, est désormais disponible. Celle-ci apporte son lot de nouveautés et de fonctionnalités. Je vous laisse découvrir celles-ci sur le blog de René Luc 3liz qui en parle bien mieux que moi.
Nous avions déjà annoncé la semaine dernière, le passage de Steve Coast (fondateur d'OSM) chez Microsoft. A ce moment et à en croire les bruits de couloirs, ce passage devait s'accompagner d'une libération des données de Bing Maps. Les participants à OSM pu alors à ce moment utiliser cette nouvelle source de données. Cette rumeur est aujourd'hui confirmée comme le prouve la publication de ce billet paru sur OpenGeoData. La grande question qui reste pour le moment sans réponse est la position de l'IGN par rapport à cela. En effet, certaines des images de Bing Maps ont été achetées à notre producteur national. Quid de la licence et des droits ?


mapbox_logo.pngJ'avoue n'avoir jamais été un grand fan des icônes proposées par défaut par OpenLayers. Si, tout comme moi, vous souhaiteriez pouvoir les changer facilement, alors n'hésitez pas à faire un tour sur le site MapBox qui propose un jeu complet d’icônes permettant de personnaliser votre interface. Le résultat est esthétiquement plus joli et la mise en place plus que simple. <br style="clear:both"/

A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !

Commentaires

Un GSOC a permis d'améliorer en effet cet aspect. Voir la page des comptes rendu : http://www.qgis.org/wiki/QGIS_on_steroids_GSoC_2010

Yves Jacolin

Bonjour,

attention : la diffusion du RGE "au seul coût de production et de diffusion", c'est jusqu'au 31 décembre 2010 :lol:. Dépêchez-vous, ce sont les derniers jours. Après, il sera au "coût marginal de diffusion", c'est-à-dire que l'ensemble des coûts de production sont pris en charge par l'Etat ("un gros effort qui marque une volonté politique", a dit la ministre).

Cordialement

Marc Leobet

Je n'avais pas compris immédiatement l'ironie de la phrase! :p
J'ai modifié le billet en conséquence pour ne mettre que le cout de diffusion.
Merci pour votre remarque.

Arnaud