30 sep 2010

OpenLayers.trac_.pngBien qu'OpenLayers ne fasse pas partie des librairies les plus lourdes, ce n'est pas une raison pour ne pas faire la chasse au kilos octets ! N'oubliez pas que tout le monde ne dispose pas encore forcément d'une bande passante suffisante. C'est pourquoi, il est préférable de ne charger que les fichiers nécessaires. Lors d'un précédent tutoriel, nous avions expliqué comment utiliser l'outil builder.py fourni avec OpenLayers. Ce dernier vous permet de créer votre propre librairie en spécifiant les classes que vous utiliserez. Néanmoins, bien que son utilisation soit très simple, une interface graphique serait tout de même plus agréable non ? Si vous partagez cet avis, je vous propose de vous rendre sur le site openlayerer

Grâce à celui-ci, vous pourrez sélectionner les différentes classes que vous jugez nécessaires puis générer le fichier JavaScript correspondant. Notez qu'il existe une version spécifique à OpenStreetMap ne contenant que le strict minimum. A titre de comparaison, on passe tout de même d'un fichier initial pesant 13 575 ko à un fichier de 315ko (pour la version OpenStreetMap)... Je vous laisse le soin d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Néanmoins, cet outil n'est pas disponible pour la dernière version d'OpenLayers (2.10) seule la 2.9.1 est prise en compte.

openlayerer.png

A propos de l'auteur: 
GeoTribu

Toute l'actualité de la géomatique Open Source ! Mais aussi des tutoriels, des billets de blog, des tests et surtout une bonne humeur géographique !