5
02 Jan 2017

Cette première revue de presse de l'année 2017 a un goût particulier. En effet, nous avons fini l'année avec une bien triste nouvelle. Jean-Christophe Victor, le créateur du desous des cartes est décédé brutalement le 28 Décembre 2016. Ces émissions ont initié de nombreuses personnes à la géographie et la cartographie. À plusieurs reprises, nous avions mentionné ses émissions dans nos revues de presse. Jean-Christophe va manquer au monde de la cartographie. Une de ses dernières intervews concernait les mensonges cartographiques de Google Maps. Sur les mots de Jean-Christophe Victor, à l'antenne de France Culture, je vous laisse découvrir le contenu de la première revue de presse de l'année 2017.

 

 

 

Accès direct à : Sorties de la semaine | Client | Logiciel | Google | Représentation Carto | Conférences | Divers |

Sorties de la semaine

Voyagez à travers les radios du monde

Nous vous avions déjà parlé de Radiooooo.com qui est un site qui permet d'écouter différentes musiques en sélectionnant une date et un pays. Une nouvelle application, nommée Radio Garden, permet de naviguer géographiquement à travers les différentes radios du monde. En france, je vous invite à trouver la station Radio Sing Sing qui se trouve à Saint-Coulomb, c'est une excellente radio associative Bretonne. Bonne écoute!

Client

Où voler avec son drone ?

Le Geoportail, en collaboration avec le SIA, a eu la très bonne idée de proposer une cartographie interactive des zones de restrictions et d’interdictions concernant l'usage des drones en France métropolitaine.

Un code couleur allant du jaune au rouge permet de constater les différents degrés d’interdictions. Plus la zone tire vers le rouge et plus les contraintes sont fortes, voire même synonymes d'une interdiction de vol.

Une très bonne initiative qui avec les ventes de drone pour Noël permettra j'espère d'éviter que les pilotes ne volent n'importe où.

Logiciel

QGIS, du style, du style et encore du style

Le moteur de rendu de QGIS permet de réaliser des analyses thématiques particulièrement intéressantes voir même complètement inédites.

Tout d'abord, commençons par cette représentation des flux proposée par la fameuse Anita Graser qui s'est inspirée de la carte dessinée à la main par Philippe Rekacewicz.

 

La seconde nouvelle qui a attiré notre attention est ce rendu QGIS permettant de réaliser une analyse thématique sous la forme de clusters de points. Vous serez heureux d'apprendre que celui-ci a été totalement financé et sera normalement disponible dans la version 3.0 de QGIS.

 

Enfin, bien que cela ne parle pas tellement de style, terminons cette news par cette sélection des 15 plugins QGIS qui, selon l'auteur, sont indispensables.

Google

27 images folles prises par Google Street View

Pour commencer cette année, quelques clichés photographiques pris par la Google Car. Ces photos illustrent des scènes du quotidien en de nombreux lieux de la planète.

Représentation Cartographique

Les cartes de l'année 2016

Kenneth Field, ingénieur cartographe chez ESRI, nous propose une sélection des meilleures représentations cartographiques de l'année 2016! Cette sélection est composée de cartes de différentes natures. Personnellement, je suis fan de la cartographie des ombres portées sur New-York.

 

Conférences

2 Moocs en SIG et Géomatique

Je suis persuadé que vous allez commencer l'année 2017 avec de bonnes résolutions, non ? Je me trompe ? Alors pourquoi pas commencer par une mise à jour de vos connaissances grâce à deux Moocs proposés par l'Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne : une introduction au Systèmes d'Information Géographique et aux élements de Géomatique. Allez allez on se motive !

Divers

Des images aériennes comme par magie

Un projet intitulé "Invisible Cities" a réuni à Milan (Michigan) un certain nombre d'artistes et de chercheurs autour du machine learning appliqué aux cartes.

Traditionnellement, il est courant de transposer des images aériennes en cartes, en plans. C'est au processus inverse que s'est attelée cette équipe assez curieuse de géographes et de scientifiques de la donnée.

A l'aide de réseaux de neurones, entraînés sur la base de 500 paires d'images faisant correspondre une image aérienne à son homologue plan, ils ont réussi à reconstruire des vues du ciel sur la base unique de plans. Assez magique n'est-ce pas.

Une analogie est faite par l'équipe entre la traduction de textes et la traduction d'images pour ce projet. A ce titre, l'équipe dit en quoi la technologie peut ainsi être utilisée de façon subversive afin d'évoquer des choses autres que des choses très techniques, même si, on imagine que la mise en oeuvre l'était beaucoup.
C'est comme si la machine devenait pourvue d'une certaine imagination.

Dans la même lignée, il y a ce dépôt github qui, justement, comprend un outil de translation de schémas vers l'objet source schématisé, par exemple d'une carte vers son image aérienne.

 

 

Le monde par un glissement de doigt

Ah, Google ne finira jamais de faire parler de lui. Omniscient, ubiquitaire. Même dans le domaine de la géomatique, c'est un peu la cour aux miracles. En témoigne cette "expérience chrome" appelée "Land Lines" où l'utilisateur saisit le monde du bout des doigts : dessinez un motif, et Google vous trouve en un instant une partie du monde qui y ressemble. C'est sûr que là, l'effet "waouh" est garanti. Derrière, il y a bien entendu les péta-octets de données satellitaires que Google a absorbés, gloutonne, dans son Earth Engine, et du Machine Learning, de la correspondance de forme. Est-ce que Google associe le mouvement de notre doigt à l'image satellite elle-même, ou plutôt aux données vectorielles qui sont en filigrane ?

Cette expérience renvoie au digital, à l'ère de l'index, spatial ou non, de l'indexation des données, de la gestuelle smartphone, et au côté moteur de recherche de Google où l'on dessinerait plutôt qu'on écrirait.

Une certaine "poésie du code" dans cette expérience même si cela nous rappelle que le géant de l'internet peut nous avoir...au doigt et à l'oeil !

En Bretagne, les camions poubelle prennent des photos

Animé par la volonté d'apporter une meilleure visibilité numérique à son territoire, le Groupement d’intérêt public « Pays de Redon-Bretagne sud » a souhaité permettre une visualisation à 360° des 24 communes. Pour cela, un projet visant à équiper des camions poubelles de plusieurs caméras afin de photographier leur parcours a été imaginé. Photographies qui seront ensuite visibles via le site de partage de photos géoréférencées Mapillary.

Et voilà comment avec au final un budget réduit et un peu d'inventivité il est possible d'apporter un gros plus à son territoire ! (source : Rue89)

La dernière carte de l'année 2016

Pour finir cette revue de presse et commencer l'année en rigolant, une carte que j'ai découverte sur facebook et qui m'a bien fait rire !

Commentaires

Commentaire: 

Salut,

Meilleurs vous à toute l'équipe :)
Sauf erreur de ma part, le rendu cluster sera dans le core et non sous la forme d'un plugin pour QGIS 3.0

Commentaire: 

Bonne Année la tribu !
Ravi de voir que les revues de presse se maintiennent régulièrement et sont toujours de qualité.
Et bel enchainement entre l'introduction qui évoque le pouvoir de la cartographie et cette dernière news qui, quoique volontairement grossière et potache, montre combien on peut mentir facilement avec les cartes :)

Commentaire: 

Une bien belle année 2017 la Tribu et merci pour ce que vous faites !

Commentaire: 

Hello Jidé, merci pour ce message :D

Commentaire: 

Excellent les singes à l'aise dans leur bain sur la photo prise par la Google Car, sinon effectivement les cartes sont très importantes, comme le souligne l'intervenant sur France Culture.

Ajouter un commentaire