4
19 juin 2015

♩ ♪ ♬ ♫ Vous connaissez la chanson, la GeoTribu étant réglée comme du papier à musique, voici venir la petite mélodie géomatique du vendredi ! En espérant qu'elle ne soit pas de celles qui vous vrillent la tête ;)

 
Hocus-Pocus en Live sur le Mouv' - Putain de... par Mouv

C'est la version 2 de GDAL/OGR qui ouvre le bal en fanfare après avoir notamment accordé ses violons vectoriels et rasters. QGIS est ensuite à la baguette et donne le ton avec l'arrivée de la version pour tablette, QField dont le seul bémol est peut-être la contrainte de version d'Android, mais les testeurs feront office de métronome pour mettre tout cela au diapason des retours et besoins.

Et même si on pisse sûrement dans un violon, on vous rappelle encore que contribuer à la documentation / traduction d'un projet libre ne requiert aucune compétence technique ! Pourquoi d'ailleurs ne pas profiter que l'orchestre Suisse se réunisse bientôt pour commencer à jouer dans la dynamique francophone ?

Du côté des cuivres cartographiques, on écoutera avec attention les travaux de Nathan Yau qui a mis en musique les données ouvertes des Etats-Unis pour reconstituer un atlas statistique assez homogène. Google nous propose une interprétation visuelle de ses recherches sur le thème environnemental, dans le bon tempo du grand concert des nations que sera la COP21. Alors que sans tambour ni trompettes, des artistes peignent des cartes sur les murs de Philadelphie.

OSM ? c'est dans nos cordes ! Et sans faire de chantage, il faudra contribuer financièrement pour que le projet suive la cadence de son développement !

Côté des choeurs, MapBox élève le ton en accordant sa levée de fonds à ses ambitions. Gare aux évolutions, ça va résonner ! De son côté la communauté de geOrchestra présentera sa partition à sa conférence annuelle après avoir fait ses gammes la semaine dernière.

Je vous laisse avec la devinette de la semaine consistant à deviner d'où provient cette tablature ;)

G||---0----------|-------2-0-|---0----------|--------------|
E||---0---0----0-|-1-1-1-1-1-|---0---0----0-|-1-1-1-1-1--1-|
O||---0---0----0-|-2-2-2-2-2-|---0---0----0-|-2-2-3-3-3--3-|
R||---2---0----0-|-2-2-0-0---|---2---0----0-|-2-2-2-2-2--2-|
D||---2---0h-2-2-|-0-0-------|---2---0h-2-2-|-0-0-3-3-3--3-|
P||-0---3--------|-----2-2-2-|-0---3--------|--------------|

Bonne lecture, faites résonner les commentaires et bonne fête de la musique !

Source : ICA Map Design

Accès direct à : Sorties de la semaine | Logiciel | OpenStreetMap | Google | Open Data | Représentation Carto | Conférences | Divers |

Sorties de la semaine

GDAL 2.0

Notre couteau suisse favori sort en version 2.0. Version majeure oblige, la liste des changements est assez impressionnante ! Mais si l'on s'en tient au résumé qu'en fait Even Rouault, on pourra retenir :

  • uniformisation de GDAL et d'OGR qui fonctionnaient de façon sensiblement différente (pour des raisons historiques),
  • pas moins de 11 nouveaux formats (dont le CSW),
  • des améliorations significatives sur des pilotes importants (CSV, GTiff, MapINfo, SQLite...),
  • une mise à jour du référentiel des SRS (EPSG),
  • des prises en charges de contraintes techniques (entiers longs encodés en 64bits, feature IDs, des types de champs supplémentaires, etc.)
  • des corrections d'anomalies,
  • et bien d'autres choses encore...

Pour rappel cette boîte à outils géospatiale est développée en C++ et tire sa popularité de sa stabilité et ses implémentations dans des langages de haut niveau (Python et Java en particulier). Un très grand nombre (une majorité ?) des logiciels SIG Open Source (et même propriétaires) s'appuient sur cette couche abstraction homogène de dizaines de bibliohtèques hétérogènes (illustration ici).

Pour télécharger cette nouvelle version, c'est par ici pour les sources, les versions exécutables pré-compilées ne devraient plus tarder, même s'il faudra certainement attendre un peu pour une implémentation dans les principaux logiciels (QGIS par exemple). Pour ceux utilisant une version 1.x en production sur des usages assez fins sont invités à se pencher sur le guide de migration.

Logiciel

Documentation francophone de QGIS : un dernier effort !

Avoir de la documentation, c'est bien, l'avoir en français, c'est mieux. QGIS utilise la plateforme Transifex pour faire appel à la communauté de traducteurs, c'est assez intuitif et simple. La partie documentation approche les 100%, de même que QGIS Desktop, alors pourquoi ne pas venir nous rejoindre afin de faire la version 2.10 la plus Moliérisée ?

QField, la version mobile de QGIS est là !

QField app on Google Play Principalement développé par OPENGIS.ch, QField est une application Android qui permet d'utiliser QGIS sur son téléphone. Il ne s'agit pas d'un simple portage de QGIS, mais d'une refonte complète de l'interface afin qu'il soit réellement utilisable sur des terminaux mobiles. Néanmoins, vous pourrez ouvrir vos projets QGIS, éditer vos données (en mode offline et online) ou encore changer le type d'interface en fonction des besoins (affichage, mesure, etc.).

L'application, tout comme le code source, est librement mise à disposition, mais sachez que vous pouvez également soutenir ce projet en téléchargeant sa version payante. Attention, à l'heure actuelle QField n'est pas compatible avec les versions 5.x d'Android.

OpenStreetMap

OSM a besoin de vous, à votre bon coeur msieurs'dame

Le formidable projet qu'est OpenStreetMap ne saurait fonctionner sans toute l'architecture informatique qui permet de disposer des données, des cartes, etc. Néanmoins, tout cela a un coût et la base ne cessant de s'agrandir les besoins sont également plus conséquents. Au rythme actuel, la saturation des serveurs sera atteinte vers mi 2015 !

Il est donc important de se mobiliser et de participer au financement de ce projet ! Comment ? Tout simplement en vous rendant sur la page de collecte de fonds. Il n'y a pas de montant défini, mais n'hésitez pas à faire comme MapBox et MapZen qui ont chacun donné 20 000$ :p 

Google

Changement climatique : le globe virtuel des requêtes Google

En 2015, se tiendra en France la COP21, la conférence climatique mondiale pendant laquelle les pays sont censés accorder leur violons pour éviter de tous finir comme la Californie :) ! Mauvaise blague à part, après l'échec de la COP19 (Varsovie) et de la COP20 (Lima), la France essaye de dynamiser les débats autour des sujets climatiques. Pour se rendre compte si ces thèmes intéressent les gens, quoi de mieux que de regarder du côté de Google Trends, le moteur d'analyse des recherches du géant de la requête search ? On a donc droit à un globe virtuel pour visualiser en temps réels les requêtes comprenant l'un des 8 mots-clés liés au changement climatique. Sympa et bien fait. Parfait pour un fond d'écran animé !

Open Data

Statistical Atlas of the United States

Nathan Yau, l'auteur du site FlowingData était ennuyé de voir que l'atlas statistique des Etats-Unis n'était plus publié (la dernière publication date de 2000) pour cause de réduction budgétaire.

Alors qu'est ce que fait quelqu'un de motivé et compétent dans un monde où les données publiques sont accessibles ? Eh bien il le fait lui-même son atlas. Et c'est ce qu'il a fait ! Au niveau de la charte graphique, il s'est inspiré de la première version de l'atlas datant de 1874. L'auteur s'est également imposé 2 contraintes :

  • Toutes les données utilisées devaient être publiquement accessibles sur des sites d'institutions gouvernementales
  • A l'exception du texte, tout a été fait avec le logiciel R

Pour consulter les nombreuses et très belles cartes et lire les explications, c'est par ici.

Représentation Cartographique

Cartes isochrones de la desserte ferroviaire depuis les capitales européennes

Si certains se battent pour maintenir des petites voies ou pour poursuivre le développement de lignes grande vitesse pour rééquilibrer le territoire et que d'autres pensent qu'il est temps d'arrêter là les grands frais, le réseau ferroviaire reste bien l'un des enjeux de l'aménagement du territoire (de ce côté-ci de l'Atlantique du moins).

Un chercheur de l'université de Vienne a produit un ensemble de cartes isochrones sur le temps de liaison en train entre les capitales européennes. Le rendu, sur une base de tranches de 2h, est assez lisible. C'est l'évolution de son travail réalisé à partir de l'API Suisse où les données de transport sont en Open Data (suivez mon regard...), dont il avait détaillé la méthodologie. Petite pensée aux Toulousains, dont on comprend mieux pourquoi s'y est développé l'aéronautique !

Source : LeMonde.fr.

L'installation 'philadelphia explained' par Paula Scher

Paula Scher est une artiste / graphiste de renommée outre Atlantique. Elle est notamment à l'origine de l'identité visuelle du New York Times. Paula est diplômée de la prestigieuse école "Tyler School of Art" de Philadelphie.

Dernièrement, elle a réintégré les murs de son école pour produire une installation cartographique appelée "philadelphia explained". Il s'agit d'une carte peinte à la main sur environ 650 m² de murs et de sols de l'école. Cette carte illustre de nombreux détails de la ville de Philadelphie. À mon sens, le travail est grandiose pour un rendu graphique incroyable ! Chapeau bas Paula.

Conférences

GeoCom 2015

Après un Code Sprint breton réussi et productif la semaine passée, la rencontre annuelle de la communauté geOrchestra, le GeoCom 2015 aura lieu en début de semaine prochaine (22-24 juin), à la maison de la région Alsace à Strasbourg. Vous pouvez consulter l'ordre du jour chargé ici et si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas c'est entrée libre :).

OpenStreetMap, ou l'information géographique libre

Digne-les-Bains vous connaissez ? C'est le chef-lieu de département des Alpes de Haute Provence ! Sachez que se tiendra l'Université d'été du développement de logiciel libre et open source à Digne-les-Bains du 8 au 10 juillet 2015. L'occasion pour vous de découvrir une région magnifique mais aussi de suivre des ateliers intéressants sur les logiciels libres et l'information géographique libre.

Pour vous inscrire c'est par ici et pour découvrir le programme par ici. Vous noterez que l'information géographique, à travers OSM, tient une grande place dans le programme. Je trouve le Teaser de cette université d'été assez bon, alors je vous le livre de manière brut :

 L'information géographique est devenue primordiale. Avec l'extension du repérage des smartphones, la connaissance et le suivi de la position sont devenus stratégiques mais aussi des enjeux de sécurité de l'information. OpenStreetMap tient une place de choix dans ce paysage et devient un outil fondamental pour gérer cette information en toute transparence. Les usages avancés de OpenStreetMap (OSM) sont nombreux, et pendant deux jours, {UDOS} vous donnera des clés pour développer des applications utilisant OSM.

Les Rencontres ASIT VD : Drones, de la technologie aux applications

La semaine dernière se tenait à Lausanne la quatrième Rencontre de l’ASIT VD, avec comme thème l'utilisation des drones dans le monde de la géomatique.

Après une survol général des différents types de drones et leurs applications par la société SenseFly, des exemples concrets et impressionnants de relevés dans le domaine du patrimoine architectural ont été mis en avant. Suite à cela, les présentations ont continué avec un retour d’expériences d'un bureau de géomètre qui a fait l'acquisition de drones pour réaliser ses tâches allant du suivi de carrière à la mise à jour du cadastre.

Cette fois encore, près de 80 personnes enthousiastes ont répondu présents à ces présentations sur ce sujet d’actualité que sont les drones. La matinée s’est même terminée par une démonstration de FlyAbility, qui a fait voler son drone résistant aux collisions à travers l’assemblée !

Journée des utilisateurs QGIS Suisse

Décidément encore du QGIS dans cette revue de presse, avec la réunion annuelle des utilisateurs de QGIS Suisse qui s’est tenue à Berne la semaine passée. Au programme : des conférences le matin et des workshops l’après-midi.

Pour les consulter les différentes présentations, cliquez simplement sur les liens dans le programme de la journée. Si vous êtes pressés, je vous conseille de jeter un coup à ces présentations :

Il ne faut pas le dire trop fort, mais il y avait même un représentant d'une société commençant par E et finissant par I qui est venu suivre les présentations ;)

Divers

MapBox lève 52.6 millions de dollars

Fondé il y a 5 ans, MapBox a su s'imposer comme un acteur incontournable dans le domaine du web cartographique. À peine 5 ans... c'est tout de même impressionnant le chemin parcouru. Chemin qui lui permet aujourd'hui de lever la "modeste" somme de 52.6 millions de dollars. 

De l'aveu même du président de MapBox, Eric Gundersen, une importante partie de cette somme sera utilisée pour agrandir l'équipe (après ce tweet, se pourrait-il que notre informagicien national soit de la partie ?), mais aussi pour acheter de nouveaux jeux de données.

Quand je vois le travail accompli par MapBox depuis la première levée de fonds de 10 millions de dollars, je n'imagine pas ce que cela va être dans quelques mois...

Source : TechCrunch et MapBox Blog

En bref

Commentaires

Commentaire: 

Merci pour cette RDP bien chargée !
Je me permets d'ajouter un petit bonus, la nouvelle carte de ville musicale d'Antoine Corbineau : http://www.antoinecorbineau.com/Music-Ville-new

Commentaire: 

Bonjour,

d'où vient le plan sous la tablature ? (avec la guitare).

Merci pour cette RDP et également pour toutes les autres au passage !

Commentaire: 

Bonjour,

plus d'informations sur cette carte par ici:

http://mapdesign.icaci.org/2014/10/mapcarte-287365-city-of-pop-by-design...

A bientôt

Commentaire: 

Cool.vous faites un bon travail

Ajouter un commentaire